La Première Loi Livre3, Dernière Querelle – Joe Abercrombie

derniere querelleRésumé : Logen Neuf-Doigts n’a plus qu’une seule bataille à livrer, sans doute la plus dure de toute sa vie : celle qui l’opposera à Bethod, le roi du Nord, l’homme qui tient tête à l’Union. Il est temps pour le Sanguinaire de rentrer chez lui et d’affronter son plus vieil ami devenu son pire ennemi.

Après avoir fait l’amer expérience de la guerre, Jezal dan Luthar a tourné le dos à la vie militaire pour couler des jours heureux avec sa promise. Mais le prestige et les honneurs ont la vilaine habitude de se rappeler au bon souvenir d’un homme au moment où il s’y attend le moins…

Et tandis que le roi de l’Union n’en finit plus d’agoniser, les paysans se révoltent et les nobles complotent. Nul ne semble conscient du danger qui pèse sur Adua. Bayaz a un plan pour sauver le
monde, comme toujours, mais il comporte des risques.

Edition :  Pygmalion Fantasy

 

Mon Avis : Voilà le troisième tome qui vient clôturer la trilogie La Première Loi de Joe Abercrombie. En effet après avoir passé un excellent moment de lecture avec le tome 1 (chronique ici) et le tome 2 (chronique ) je n’allais pas manquer la sortie de ce troisième tome, d’une trilogie sombre et remplie d’humour noir. La couverture reste dans les mêmes nuances que les précédentes et je la trouve toujours aussi sympathique.

On débute ce tome quelques mois après la conclusion du second volume, tout ne s’était pas bien passé dans le tome 2 et il fallait maintenant faire face aux derniers combats pour nos héros, ce qui risquent de les mettre à rude épreuve. Attendez vous à pas mal de surprise et surtout à énormément d’action, de magie, de surprises et de bataille dans ce tome. Tout ne vas pas tourner pour le mieux pour nos héros, entres confiance, amitié et trahison la frontière est mince et l’intrigue joue parfaitement sur les rebondissements. On est facilement pris dans l’histoire et on tourne les pages facilement pour atteindre la conclusion.

Les personnages mis en place sont loin d’être des héros ou des saints, ce sont des hommes emplis d’une envie de survivre et prêt à tout pour le faire. Les actes héroïques ne sont pas toujours récompensés à leurs justes valeurs là ou les actes de trahisons peuvent mener plus haut que prévu. Chaque personnage est imparfait, possède des faiblesses et des envies, c’est ce qui le rend si attachants et captivants. Vous pensiez connaitre les personnages après les deux premiers tomes, alors attendez vous à être surpris et pas toujours de façon agréable. En tout ca j’ai toujours un petit faible pour Glotka l’estropié Inquisiteur et Logen le barbare du nord.

L’univers mis en place par l’auteur est soigné, parfaitement mis en place et travaillé que ce soit d’un point de vue historique, magique ou encore culturel. Chaque nation, même si elles peuvent paraitre un peu caricaturales sont passionnantes et offrent leurs façons de voir les choses et leurs façons de vivre. La magie continue à prendre un peu plus d’ampleur que ce soit avec Bayaz le sorcier ou encore les dévoreurs. On en apprend un peu plus aussi sur cette querelle entre le Premier Mage et Khalul.

Seule petit reproche un petit coup de mou au milieu du livre où s’aligne les batailles à l’issue déjà prédéfinies, et qui paraissent un peu tirer en longueur. Rien de bien dérangeant, mais une coupe aurait apporté plus d’intensité au récit. Puis arrive cette conclusion vraiment surprenante qui pourrait en rebuter certains car toutes les réponses ne sont pas fournies, et pourtant cette trilogie nous a offert un cycle complet de combats et de guerres pour arriver à cette conclusion prenante, captivante et pleine de révélations mais aussi pleine d’héroïsme et surtout d’ironie et d’humour noir. Une conclusion que moi, j’ai trouvé très réussie.

L’écriture de l’auteur est toujours aussi simple, fluide, soignée, épique et captivante, une fois les premières pages entamées on a du mal à lacer le livre. Que ce soit les scènes de batailles, de torture où autres tout est détaillé au point de nous donner l’impression d’être dans l’histoire. Par contre j’aurai un petit reproche sur certaines fautes d’orthographe comme par exemple dans le livre le fait que sur un cheval on tome d’une salle et non d’une selle. Mais bon rien de véritablement dérangeant. Voilà un tome qui vient clôturer une excellente trilogie épique et pleine d’héroïsme mais aussi ironique et sarcastique où les valeurs humaines ne sont pas toujours dévoilées sous leurs meilleurs jours.

En Résumé : J’ai passé un très bon moment avec ce troisième tome toujours aussi épique et remplie d’humour noire où l’intrigue va nous dévoiler le vrai visage de nos héros devant l’adversité, où les personnages vont se révéler attachants et captivants et où la plume de l’auteur va se révéler vraiment efficace et fluide. Seule petit reproche un petit coup de mou vers le milieu du livre où s’enchainent les batailles sans véritables surprises. La conclusion devrait en surprendre plus d’un mais aussi, peut être, en rebuter certains, en tout cas moi je l’ai trouvé excellente.

 

Ma Note : 8,5/10

Précédent

Fraternity, Livre2 – Diaz Canales & Munuera

Suivant

Le Tueur Tome4, Les Liens du Sang – Jacamon & Matz

  1. J’ai aussi passé un agréable moment avec ce 3° opus, presque déçue que cela se termine. Les personnages sont toujours aussi convaincant, et le style accrocheur. Ce qui m’a le plus gêné, c’est les
    petites incartades de manichéisme, absentes des deux premiers ouvrages, ou du moins acceptables, puisqu’il y avait un dernier…
    Biz, nanet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :