La Trilogie de L’Héritage Tome2, Les Royaumes Déchus – N.K. Jemisin

royaumes dechusRésumé : Dans la cité d’Ombre, sous les frondaisons de l’Arbre Monde, les ruelles scintillent de magie et les dieux vivent cachés parmi les mortels. Oree Shoth, une artiste aveugle, recueille sur une impulsion un homme étrange. Mais cet acte de compassion la plonge bientôt au cœur d’une conspiration infernale. Quelqu’un, quelque part, assassine les dieux, abandonnant leurs corps souillés un peu partout dans la cité. Et l’invité d’Oree pourrait bien y être mêlé…

Edition : Orbit

 

Mon Avis : Après un premier tome (Les Cent Milles Royaumes dont vous pouvez retrouver la chronique ici) très réussi avec une intrigue complexe et surtout pas mal de bonnes idées vraiment originales. J’ai même pu parler avec l’auteur aux dernières Imaginales et il me tardait donc de pouvoir découvrir la suite de cette trilogie. Je dois dire que je trouve la couverture, toujours illustrée par Cliff Nielsen, vraiment superbe et très réussie.

Dix ans, environ, se sont passés après la fin du premier tome, les habitants vivent de nouveau normalement et aussi en paix. On suit le parcours d’une jeune aveugle, Oree, qui vit à Ombres (anciennement Ciel) ville peuplé de génitures, les enfants des dieux. La vie de Oree va changer le jour où elle va recueillir un étranger et qu’une géniture va mourir. Il ne s’agit pas ici d’une suite à proprement parler, l’intrigue se passe plusieurs années après le premier tome et on ne suit plus les mêmes personnages, même si on les retrouve toujours avec plaisir au fil des pages en tant que personnages secondaires.

L’intrigue, elle, est vraiment dense et passionnante et ne laisse pas le lecteur indifférent. On se retrouve happé dans cette histoire de dieux qui peuvent mourir et de fragilité entre les hommes et ces êtres aux pouvoirs surpuissants. L’auteur nous offre pas mal de complots, de surprises et de rebondissements ce qui fait qu’on ne s’ennuie jamais. Mon seul petit reproche et que, parfois, on devine les choses avant qu’elles arrivent, mais rien de dérangeant tellement la plume de l’auteur est captivante et qu’on a du mal à lâcher ce livre.

Les personnages sont toujours aussi denses, complexes et forts mais c’est surtout le travail effectué par l’auteur sur leurs sentiments et leurs envies qui les rendent attachants. Oree est loin d’être Yeine, elle n’a pas ce côté guerrière, elle est même un peu lâche par moment, on a du mal à la cerner complètement et pourtant le charme agit, on l’apprécie, on s’identifie à elle et ses souffrances. Mais comme je le disais la grande force des personnages sont leurs émotions misent en avant par l’auteur, des émotions souvent mélancoliques, profondes, émouvantes, qui ne laissent pas indifférent mais qui surtout paraissent vrais et rendent les héros profondément humains.

Concernant l’univers on en apprend plus sur les dieux, les différents conflits entre eux mais on en apprend plus aussi sur leurs enfants, les génitures. Surtout on en apprend plus sur Itempas, on le comprend un peu mieux et surtout pourquoi il a été tel qu’il a été ce qui est vraiment intéressant. Par contre on ne découvre pas vraiment les différents royaumes, l’auteur se limitant à quelques villes.

Je le répète, tout comme le premier tome, ici, aucune chance de trouver des combats épiques et des guerres de grandes envergures, tout est histoire de complots et de passions et pourtant ça marche, on dévore ce livre avec envie. La plume de l’auteur est toujours d’une grande finesse, travaillée et fluide offrant au lecteur une lecture des plus agréable et maîtrisée, c’est une des grandes réussite de ce livre. Elle donne l’impression de plonger dans un spectacle tout en nuances et en magie qui ne laisse pas le lecteur indifférent.

Comme le premier tome l’auteur utilise la première personne pour la narration donnant l’impression qu’Oree nous raconte son histoire, s’intérrompant pour apporter des précisions et je trouve le procédé toujours aussi intéressant. Voilà un second tome à la hauteur du premier qui confirme tout le talent de N.K. Jemisin et qui annonce une trilogie de grande qualité. A noter que le troisième tome ne devrait sortir en VO que courant de cette année (j’ai lu Octobre), donc il y a peu de chance de le voir arriver en France avant le courant de l’année 2012 selon moi.

En Résumé : Voilà un second tome qui est tout aussi passionnant que le premier et qui offre un excellent moment de lecture. L’intrigue est toujours aussi soignée et efficace, les personnages sont profondément humains, leurs émotions vraiment prenantes et la plume de l’auteur est toujours aussi fluide et maitrisée. Mon seul petit reproche est le fait que certaines choses se devinent avant qu’elles arrivent, mais pas de quoi déranger la lecture. Si le premier tome vous a captivé, ce second devrait en faire autant. Par contre si vous cherchez de grandes batailles passez votre chemin, les autres laissez-vous tenter par cette trilogie vous ne devriez pas être déçus.

 

Ma Note : 8,5/10

Précédent

Guide de Survie en Territoire Zombie – Max Brooks

Suivant

Bowen Tome1, L’Homme le Plus Haut – Formosa & Rivière & Drouaillet

  1. ravie de voir que tu as apprécié le tome 2 toi aussi!

  2. Pareil pour moi!!

  3. J’avais bien aimé le 1er tome, mais j’ai été totalement séduite par celui-ci, par Oree et Brillant.
    J’ai hâte de découvrir la suite, même si comme tu le dis ça ne sera pas pour avant 2012 au moins !

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :