Le Dernier Château et Autres Crimes – Jack Vance

le dernier chateau et autres crimesRésumé : Miracle, avenir, merveille, incertitude… Tel est le cocktail de l’œuvre de Jack Vance en général et du présent volume en particulier, qui, des stupéfiantes maisons d’Iszm aux fils de l’Arbre fanatiques, des jardins de Refuge-des-Nuages aux improbables Châteaux de la Vieille Terre, révèle une fois encore l’étendue d’un talent à nul autre pareil pour l’exotisme et les personnages roués…

Edition : Le Bélial’

 

Mon Avis : Jack Vance fait partie des auteurs de Science-Fiction qui se révèlent fascinants et méritent d’être découverts, principalement grâce à l’imagination de l’auteur qui se révèle sans limite et souvent passionnante. Donc quand j’ai vu que sortait un recueil de récits de l’auteur, je n’ai pas mis longtemps à me décider à le faire entrer dans ma PAL, surtout qu’il faut aussi ajouter à cela une couverture, illustrée par Nicolas Fructus, qui se révèle vraiment magnifique et réussie selon moi. Ce recueil comporte au total quatre textes.

Les Maisons d’Izsm : Ce récit nous raconte l’histoire d’un botaniste qui part visiter le seul monde qui fournit des maison-plante. Ce commerce est un commerce très fermé et attire tous les voleurs qui cherchent à récupérer une graine et ainsi pouvoir briser le monopole. Je dois dire que comme à son habitude l’auteur nous offre un texte vraiment imaginatif avec cette idée de maison qu’on fait pousser dans le sol qui se révèle complexe et attrayante, mais aussi dans le développement et la découverte de l’univers mis en place. Le lecteur, un tant soit peu curieux, va se retrouver rapidement fasciné par ce monde, cette culture, mais aussi cette société limite paranoïaque qui cherche à empêcher la disparition de son revenu principal. La technologie de la maison-habitat est vraiment bien trouvée et offre pas mal de perspectives, de réflexions entre l’homme et son « chez lui ».

A côté de cela l’auteur, par contre, nous offre une histoire qui cherche à jouer au chat et à la souris avec le lecteur offrant poursuite, espionnage, pouvoir et vol, mais voilà jamais l’auteur arrive à surprendre complètement le lecteur, l’histoire restant balisé et sans véritable retournements de situations ou de coups de théâtre qui viennent vraiment relancer l’intérêt du lecteur ce qui est vraiment dommage.

Alice et la Cité : Alice n’a jamais connu la vie en société, ayant toujours vécu en cercle fermé sur un vaisseau colonisateur de planète vide. Lors de son retour sur terre elle va vouloir en apprendre plus sur la vie urbaine. L’auteur cherche à nous offrir ici une guerre des genres entre les personnes influencées par la société, l’argent et l’effet métropole avec les personnes qui vivent loin de tout ça, mais voilà même si l’histoire se révèle plutôt sympathique et surtout pleine d’humour, il a vraiment du mal à élever le débat ou à faire valoir ses arguments. La faute principalement à des personnages pas toujours très crédibles selon moi et de nouveau aussi à une histoire qui se révèle assez linéaire et sans surprises. De plus concernant la conclusion Jack Vance s’offre même un Deus Ex Machina un peu trop improbable histoire de boucler son histoire. Maintenant, comme je l’ai dit, l’histoire en soit n’est pas complètement mauvaise, le rythme se révèle plutôt efficace et l’humour souvent se révèle mordant et cynique.

Concernant l’univers présenté par l’auteur j’avoue que je l’ai trouvé un peu moins fascinant que le texte précédent, donnant l’impression d’un monde futuriste très rétro. Surtout l’auteur passe moins de temps à le développer, ce qui est un peu dommage, car c’est souvent son point fort. Un texte pas mauvais, mais loin de m’offrir un souvenir impérissable. Un texte qui, au final, a peut-être un peu trop vieilli.

Fils de L’Arbre : Joe Smith est un terrien qui voyage de planète en planète et qui un jour va se trouver contre son gré plongé dans un complot qui le dépasse. J’ai trouvé ce texte vraiment intéressant, tout y est pour accrocher le lecteur que ce soit aventures, trahisons, espionnage, action et rebondissements. Ce récit se révèle vraiment prenant et haletant. Tout est mis en place pour que le lecteur se sente manipulé, cherchant la vérité pages après pages, jusqu’à la conclusion finale qui se révèle vraiment explosive et surprenante. Les personnages ne manquent pas d’intérêt, même si parfois je les ai trouvés un peu simplistes par moment. Seul la quête du héros, Joe Smith, m’a paru légèrement en dessous car se révélant sans véritable surprise, mais rien de bien gênant.

L’univers développé dans ce texte se révèle riche, soigné et prenant, nous offrant un monde ou l’espionnage et les ruses font loi, mais aussi une réflexion vraiment intéressante sur l’avenir de la terre, le développement de colonies, ou encore sur la religion. L’auteur ne laisse pas pour autant les paysages de côté nous offrant des lieux vraiment intéressants et mis en avant grâce à des descriptions vraiment magnifiques. Mon seul petit regret avec ce texte c’est que parfois l’auteur en fait un peu trop. Rien de bien gênant.

Le Dernier Château : Voilà sûrement le meilleur texte du recueil selon moi. En effet l’auteur arrive à allier dans ce texte tous les points positifs des précédents écrits du recueil, tout en évitant les aspects moins intéressants. Ce récit marie efficacement une histoire vraiment captivante et sans temps morts, un univers qui se révèle clairement riche et passionnant avec cette terre futuriste qui a complètement changée et aussi des personnages hauts en couleurs avec cette différenciation entre les vrais humains qui tendent vers le snobisme et l’intellectuel et des êtres venant d’une autre planète qu’on a dominé pour effectuer tout le travail manuel. Il y a un vrai travail de fond dans ce récit qui donne vraiment à réfléchir au lecteur. De plus tout l’aspect vraiment social, mais aussi technologique, se révèle vraiment fascinant à découvrir.

Le tout est aussi porté par une plume vraiment riche, soignée et passionnante, nous plongeant efficacement dans cette histoire qui met clairement les hommes devant un risque mortel à gérer, mais qui n’arrivent pas à trouver un terrain d’entente, engoncé par leurs idéaux et le voile qu’ils s’imposent devant leur vision du monde. Un texte vraiment fascinant, aventurier, complet et toujours d’actualité .

 

Dans tous les cas, ce qui fascine toujours à travers les textes de Jack Vance c’est sa capacité à imaginer des univers et à nous plonger dedans à travers des descriptions souvent fascinantes, magnifiques, mais aussi un travail sur l’aspect social passionnant et un aspect technologique qui se révèle vraiment intéressant. C’est une des grandes forces de l’auteur, même si les histoires ne sont pas toujours aussi réussis. Au final je suis satisfait de ma lecture et je lirai sans soucis d’autres textes de l’auteur.

En Résumé : J’ai passé un agréable moment de lecture avec ce recueil de quatre textes de l’auteur. Les histoires ne sont pas toujours au même niveau, certaines se révélant fascinantes, denses et complexes tandis que d’autres sont plus balisées et linéaires, mais au final l’ensemble se révèle plaisant à découvrir. Il faut dire que Jack Vance arrive vraiment à fasciner le lecteur et à le happer par sa façon de construire et de développer un univers toujours riche, rempli d’imagination et fascinant, le tout porté par un style qui offre des descriptions souvent magnifiques et qui donnent envie d’en apprendre plus. Je lirai d’autres textes de l’auteur sans soucis.

 

Ma Note : 7/10

 

chalengeChallenge JLNN 11ème lecture

Précédent

Warchild – Karin Lowachee

Suivant

Mes Achats du Mois de Septembre 2013

  1. Belle chronique. La couverture est superbe !

  2. Super chronique.

    Mais que vois-je tu lis du jack Vance sans être inscrit à mon défi Jack Vance ?

    • Merci beaucoup.

      C’est vrai je ne participe pas au défi, j’avoue, j’ai un peu de mal à me fixer des défis et surtout une liste de lecture, vu que je choisis mes livres un peu selon la théorie du chaos. Mais après, pourquoi pas, je vais aller regarder tout ça.

Laisser un commentaire

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :