Le Chant des Âmes – Frédérick Rapilly

le chant des amesRésumé : Quand des touristes découvrent le corps crucifié d’une jeune femme au cœur de la forêt de Brocéliande, les médias se déchaînent et l’affaire fait vite la Une de l’actualité. 

Alors que la police s’oriente vers un rituel satanique, Marc Torkan, ex-grand reporter, est chargé d’une contre-enquête par son ancien rédacteur en chef. Accompagné d’une photographe inexpérimentée, il comprend rapidement que la police fait fausse route : la veille du meurtre, la victime semble s’être rendue à une rave-party. L’enquête prend un tournant inattendu lorsqu’en Thaïlande, un second cadavre est retrouvé en marge d’un évènement similaire.

Pour le journaliste et sa coéquipière, la chasse au scoop se transforme en chasse à l’homme. Seuls, ils se lancent sur la piste d’un tueur en série, qui choisit ses proies dans le tumulte et la fièvre des fêtes électro.

Edition : Critic

 

Mon Avis : Voilà encore une lecture d’un livre de la petite maison d’édition Critic qui, pour le moment, ne m’a jamais déçu, au point que, mis à part un livre, je dois posséder dans ma bibliothèque tous les livres. De plus comme vous devez le savoir dernièrement j’ai envie de lire quelques thrillers pour varier mes plaisirs de lecture, ce qui fait que ce livre collait parfaitement avec mes envies du moment. D’ailleurs je dois bien avouer je trouve que la couverture, illustrée par Cyrielle Alaphilippe, possède un certain charme et une ambiance efficace.

L’intrigue de ce roman se révèle vraiment efficace, nous offrant une nouvelle histoire de Serial Killer bien amenée et parfaitement maîtrisée par l’auteur du début à la fin. Pourtant, le début manquait clairement d’originalité, un journaliste qui a abandonné son travail depuis la mort 5 ans plus tôt après la mort de sa femme et à qui on sort de banalités du genre « Mais tu es fait pour ce métier » et qui décide donc de reprendre l’enquêté ont manqué de conviction. Heureusement au final cette histoire va se révèler vraiment prenante et gagne en complexité au fil des pages, l’auteur faisant monter la tension au fur et à mesure que l’étau se resserre sur le meurtrier au point qu’on tourne les pages de plus en plus rapidement pour découvrir le coupable. Une intrigue vraiment efficace, prenante et captivante qui va se révéler pleine de rebondissements, de surprises et de faux semblants.

Les personnages mis en place par l’auteur sont vraiment solides, palpitants et attachants à défauts d’être des plus originaux. En effet l’ex journaliste qui vit avec sa tristesse et cette blessure, et sa jeune acolyte vive, bouillonnante et qui cherche à s’imposer paraissent un peu caricaturaux au début. Mais très vite l’auteur commence à les étoffer, à leur donner un peu plus de profondeur et de sentiments au fur et à mesure qu’avance l’histoire et on s’attache de plus en plus à eux. Alors bien sûr on n’évite pas certaines scènes éculées à tout bon thriller, mais l’auteur s’en sort vraiment bien, nous offrant vraiment des protagonistes intéressants et consistants.

J’ai juste un petit reproche sur les personnages c’est que pour de grands reporters, une ou deux fois ils manquent quand même vraiment de vivacité et d’astuce. Je vais prendre un exemple : Marc, notre héros, va voir un médecin légiste qui lui apprend que pour tuer la victime, l’assassin a dû faire ça dans un lieu spacieux et sans voisins. Marc parait chiffonné mais n’arrive pas à mettre la main sur ce qui le dérange avant que le flash arrive et pose la question au légiste : « Mais pourquoi dans un lieu sans voisin? ». Je suis resté bloqué, prêt à dire à mon livre, je ne sais pas peut être pour le sang, pour les cris, pour trainer un corps tout cela est un peu plus difficile dans un appartement tu crois pas; tu es sûr que tu es un grand reporter mon petit Marc? Bon alors bien sûr je chipote un peu, ça n’apparaît qu’une ou deux fois dans le roman, rien de bien grave, mais voilà à chaque fois j’ai bloqué.

Concernant l’univers mis en place il se révèle très musical. Je ne suis pas très porté sur l’univers des DJ et pourtant l’auteur nous plonge facilement dans ces mix, ces samples qui nous font vibrer tant la représentation par l’auteur est saisissante. On se croirait presque lié, prête à danser, à toute cette masse de danseur qui se laisse voguer au gré de la musique tandis qu’à côté de cela Marc nous offre une bande son très Pop/rock. L’autre univers présenté par l’auteur est celui du journalisme et là je dois avouer qu’il m’a plutôt laissé froid. Cette recherche du scoop, de la photo choc, de la possibilité de se faire de l’argent sur le drame et la mort ne m’attire pas et par moment m’énerve un peu. L’auteur nous fait aussi pas mal voyagé de la Bretagne en passant par la Thaïlande ou encore l’Inde pour remonter, à travers des paysages superbes, pour retrouver la trace du tueur.

La plume de l’auteur se révèle vraiment efficace, prenante et simple, mais on sent qu’il s’agit ici d’un premier roman et que l’auteur a écrit plusieurs essais car, parfois, on retrouve un ton un peu trop académique. J’ai trouvé que l’auteur partait parfois aussi un peu trop dans le listing, surtout quand il nous présente une soirée électro et qu’il se sent obligé de nous placer une liste d’artiste; ou encore parfois il se laisse aller à la facilité, Mais malgré ces petits défaut l’auteur sait vraiment nous happé dans son histoire faisant monter doucement la tension au fil des pages jusqu’à nous offrir un final explosif et vraiment efficace. Je lirai la suite des aventures de Marc Torkan avec plaisir.

En Résumé : J’ai vraiment passé un bon moment avec ce livre qui après un début un peu difficile et un peu caricatural nous emporte dans une intrigue vraiment efficace, haletante et pleine de tension, le tour porté par des personnages solides et intéressants. L’univers mis en place par l’auteur est vraiment musical et nous emporte j’ai juste pas vraiment accroché au milieu de la Presse. Alors, parfois l’auteur se laisse aller à la facilité ou encore tombe dans un style, par moment, un peu trop académique, mais voilà rien de bien grave et je lirai la suite des aventures de Marc Tokan avec plaisir.

 

Ma Note : 7,5/10

Précédent

La Légende d’Eli Monpress Tome 1, Le Voleur aux Esprits – Rachel Aaron

Suivant

Blacksad Tome 2, Arctic-Nation – Diaz Canales & Guarnido

  1. J’en garde un excellent souvenir. J’avais adoré ce roman.

  2. Dans l’ensemble, ton avis me donne encore plus envie de découvrir le livre. En plus, j’ai bien ris au passage de l’endroit sans voisin et je sens que je vais bien me marrer avec ce bouquin ! Haha

Laisser un commentaire

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :