Le Fleuve des Dieux – Ian McDonald

fleuve des dieuxRésumé : Tous les Hindous vous le diront, pour se débarrasser de ses péchés, il suffit de se laver dans les eaux du Gangâ, dans la cité de Vârânacî. Et, en cette année 2047, les péchés ce n’est pas ce qui manque : un corps aux ovaires prélevés glisse doucement sur les eaux du fleuve ; des intelligences artificielles se rebellent et causent de tels dégâts qu’une unité de police a été spécialement créée pour les excommunier.
Gangâ, le fleuve des dieux, dont les eaux n’ont jamais été aussi basses, se rue vers un gouffre conceptuel, technologique, évolutionnaire – ou peut-être tout cela à la fois.

Edition : Denoël

 

Mon Avis : En tant qu’amateur de Science-Fiction je ne pouvais pas laisser passer ce livre de Ian McDonald, surtout après ma lecture de Roi du Matin, Reine du Jour qui m’avait enchanté. Je dois dire aussi que je trouve la couverture vraiment très réussie. Je dois bien admettre qu’après la lecture de ce roman d’environ 600 pages je n’ai pas été déçu du voyage proposé par l’auteur.

On suit ici dans ce livre le destin d’une dizaine de protagonistes qui n’ont, le plus souvent, rien en commun et qui ne se connaissent même pas. Et pourtant tous ces personnages vont voir leurs destins se croiser les un et les autres et se lier dans cette Inde futuriste, démantelée en plusieurs états. Une guerre est proche entre deux de ces nouveaux états, une guerre pour l’eau, les moussons ayant disparue.

Alors je dois prévenir tout de suite, entrer dans un roman de Ian McDonald n’est sûrement pas facile. L’écriture de l’auteur est dense, très descriptive, complexe et on sent qu’il a mené énormément de recherches pour écrire son livre. Beaucoup de termes indiens apparaissent ce qui nous renvoie au lexique et même m’a renvoyé faire quelques recherches. Mais je dois admettre que ça ne m’a pas dérangé, au contraire j’aime découvrir de nouvelles nations et cultures et là j’ai complètement accroché à cette inde futuriste où la culture traditionnelle vient se frotter aux nouvelles technologies, où les dieux, temples et pèlerinages se retrouvent à côtoyer des IA évoluées. Des IA loin d’être des monstres.

Comme je l’ai dis l’écriture de l’auteur est riche, complexe et précis ce qui crée un univers riche, foisonnant et palpable. On sent que ce monde pourrait bien exister dans un avenir proche. J’ai été fasciné par cette Inde, cette Inde futuriste ou la technologie est à son sommet mais où encore une partie de la population vit encore dans des bidonvilles. Cette Inde mélange de miracles et de machines.

Les personnages de ce livre sont extrêmement bien travaillés et loin d’être clichés, chacun ayant sa propres personnalité et ses propres émotions que ce soit le policier exterminateur des aeai rebelles, ce petit malfrat ou encore ce personnage, ni homme ni femme, qui a décidé de modifier son corps pour devenir un neutre. Le début du roman démarre lentement posant chaque personnage, donnant l’impression que rien n’est lié. Puis au fur et à mesure du livre le rythme s’accélère, l’intrigue prend place, jouant patiemment avec le lecteur, pour aboutir à un final éblouissant. L’auteur arrive à associer l’intime et l’humain avec la géopolitique et les technologies sans jamais ennuyer le lecteur.

Ian McDonald a su, à travers ce roman, développer des thèmes passionnants que ce soit les IA, la liberté sexuelle, la lutte des classes, les crises crée par les nouveautés technologiques, les
problèmes d’émancipation de la femme dans un pays où on trouve plus d’homme que de femmes….. J’ai passé un excellent moment avec ce livre qui fait partie de mes coups de coeur, et surement pour moi du meilleur Roman SF de l’année.

J’ai du mal à trouver des imperfections, mis à part peut être la complexité de l’œuvre que ce soit dans la culture indienne mais aussi dans l’anticipation et la technologie. Si vous n’appréciez pas trop vous investir dans un livre, au point de faire quelques petites recherches, alors ne vous lancez pas.

En Résumé : Un excellent roman, passionnant, parfaitement construit avec des personnages savamment travaillés, loin d’être cliché et parfaitement mis avant dans un univers riche et captivant d’une Inde futuriste. Pour moi le meilleur roman de SF de l’année.

 

Ma Note : 9/10

Précédent

Chien du Heaume – Justine Niogret

Suivant

Les Psaumes D’Isaak Tome1, Lamentation – Ken Scholes

  1. Ah ben c’est malin !! ça me donne encore plus envie de le lire maintenant !! 😛 Mais bon, je pense quand même que j’attendrais une sortie en poche d’ici quelques temps, parce que sinon ça fait
    vraiment cher…

  2. Ton billet est très alléchant et me donne envie de lire ce livre. Je crois que comme Lexounet, je vais attendre une sortie en poche à moins que la bibliothèque ne le recoive avant !

  3. Moi, je passe mon tour ! ^^ Mais comme je te l’ai déjà la SF n’est pas trop mon truc ! Etrangement j’imagine plus le passé que le futur ! Et j’ai besoin de pouvoir me faire des images pour
    m’investir dans un livre.
    J’aime aussi découvrir de nouvelles cultures mais je préfère quand tout est dans le livre (faire des recherches à côtés m’embête un peu). Par contre, parfois, il m’arrive de faire des recherches
    après pour approfondir mes connaissances ! ^^

  4. Je suis en train de le lire et j’ai eu besoin de voir ce que quelqu’un en pensait ! Je suis à la page 250 et me demandait si j’allais continuer. Ce livre est assez complexe au niveau écriture et
    les nombreux termes me freinent. Je ne me rapporte pas au lexique et ne fait pas de recherches. Pour moi une lecture doit couler, même pour un livre complexe… Je vais quand même faire l’effort de
    continuer car je le lis quand même assez facilement et rapidement.

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :