Le Livre Des Choses Perdues – John Connolly

le livre des choses perdues Résumé : Le livre des choses perdues La Seconde Guerre mondiale gronde. Oppressé par l’atmosphère familiale, le jeune David se réfugie dans les livres. Une nuit, il pénètre dans un univers parallèle peuplé de créatures inquiétantes, hybrides de ses lectures et de ses terreurs. Égoïstes, violentes, elles s’entredéchirent pour la mainmise du royaume. Poursuivi par un mystérieux être malfaisant, David se trouve plongé au cœur d’une terrible lutte de pouvoirs.

Edition : L’Archipel

Poche : J’ai Lu

 

Mon Avis : J’ai longtemps été tenté par ce livre par conséquent après en avoir lu ou entendu énormément de bien j’ai décidé de me laisser tenter et de l’acheter. Je connaissais plus John Connolly par ces thrillers, je ne savais pas donc à quoi m’attendre avec ce livre, je suis plutôt content de ma découverte. Je dois dire que je trouve la couverture, réalisée par Perdita Corleone, vraiment sympathique même si je préfère celle Grand Format. Par contre je reprocherai aux éditions J’ai Lu certaines coquilles vraiment visibles.

On se retrouve avec ce livre dans un conte initiatique, un roman d’apprentissage, où, à l’aube de la seconde guerre mondiale, l’on suit le jeune David qui a perdu sa mère et dont son père se remarie. David à du mal a supporter tous ces changements et une nuit il va se retrouver dans un monde complètement différent. Il va y subir des épreuves qui vont le changer radicalement. L’intrigue est somme toute classique de ce genre de conte et pourtant on se laisse facilement emporter par la poésie douce-amère de ce livre qui nous fait découvrir les épreuves menant David de l’enfance à l’adulte. J’ai tellement été pris dans l’histoire que j’ai terminé le livre en à peine deux jours.

L’univers crée est loin d’être un univers de conte de fée comme on pourrait s’y attendre, ce monde parallèle est sombre, glauque loin d’un univers rempli d’innocence et de beauté. Un univers où vivent des hommes mais aussi des êtres corrompus, des êtres qui peuvent être féerique comme terrifiant. Mais voilà malgré le côté sombre une certaine poésie ressort de cet univers, une beauté perceptible cachée derrière ce monde lugubre. C’est ce mélange de poésie et de noirceur qui rend ce monde tellement attachant, tout n’est pas noir ou blanc et surtout l’auteur ne tombe jamais dans le cynisme ou la désolation.

Mais voilà la plus grande force de ce livre c’est, selon moi, David le petit garçon dont on s’attache avec une facilité déconcertante. Ce petit garçon que la vie a malmené et qui cherche une vie meilleure où il se sentirait moins seul.  L’auteur a réussi à rendre ce personnage tellement humain qu’il est facile pour le lecteur de se retrouver en lui, que ce soit à travers ses émotions, ses souffrances, ses envies et surtout ses choix qui auront autant de conséquence dans le monde réel que dans le monde parallèle. En effet chaque choix qu’il va faire aura son importance.

La plume de l’auteur est vraiment poétique, simple et dynamique, offrants des descriptions de qualité et vraiment efficaces et des dialogues touchants. Je lui reprocherai juste certaines longueurs, principalement dans le monde réel. Connolly nous offre donc ici une fable sombre, cruelle mais pourtant rempli d’espoir à travers laquelle David va passer du monde de l’enfance à l’adulte. Mais l’auteur nous rappelle aussi l’importance des livres et de l’imagination qui, je trouve, disparaît un petit peu plus chaque jour.

En Résumé : Un conte initiatique qui devrait toucher autant les adultes que les adolescents à travers David petit garçon extrêmement attachant qui est malmené par la vie et qui va se trouver dans un monde parallèle où ses choix vont l’amener à grandir. L’écriture est limpide et dynamique et, malgré quelques petite longueur au début, on passe une excellent lecture avec ce livre.

 

Ma Note : 9/10

Précédent

Le Coeur de Gemme Tome 2, La Maîtresse de L’Hiver – Giles Carwyn & Todd Fahnestock

Suivant

Après Les Hommes – Mathias Bernardi

  1. J’avais passé un excellent moment en lisant ce livre. Et je suis totalement d’accord avec toi lorsque tu dis que l’une des forces du bouquin est le petit garçon dont nous suivons l’histoire.

    Il faudrait que je le relise un jour …

  2. Un livre qui me tente énormément et que j’espère lire très prochainement. Ton avis ne fait que me convaincre un peu+!

  3. Ce livre-là est dans ma Pal !

    Ton avis ne me fait pas regretter qu’il soit sur une étagère de ma bibliothèque.

    Faut juste que je trouve un moment pour m’y mettre … tellement de livres à lire !

    Merci pour ton article 🙂

  4. Allez hop dans ma wish-list, depuis que j’en entends parler … C’était l’article qui fait déborder l’envie ^^
    Merci et bonne lecture !

  5. rhoo c livre est dans la LAL mais tu me donnes vraiment envie de le lire! Mon portefeuille va encore faire grise mine ;.))

  6. Eh bien, non, il ne m’a pas touché ! trop sombre, trop glauque. De très bons passages, mais l’ambiance générale m’a saturé, poussé à le poser et l’oublier. J’attendais du rêve, de la magie, j’ai eu
    du sang, de la violence. Dommage.

    Toutefois, le style est impeccable et je pense lire un autre livre de cet auteur.

    Biz

  7. Elizabeth-Bennet

    Encore un qui végète dans ma PAL depuis des mois, et pourtant je suis sûre qu’il va me plaire ! Son autre livre jeunesse, Les Portes me fait aussi très envie. Connolly écrit aussi des thrillers
    mais par contre, ceux-là ne me disent rien ^^.

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :