Les Salauds Gentilhommes Tome1, Les Mensonges de Locke Lamora – Scott Lynch

les mensonges de locke lamoraRésumé : On l’appelle la Ronce de Camorr. Un bretteur invincible, un maître voleur. La moitié de la ville le prend pour le héros des miséreux. L’autre moitié pense qu’il n’est qu’un mythe. Les deux moitiés n’ont pas tort.
En effet, de corpulence modeste et sachant à peine manier l’épée, Locke Lamora est, à son grand dam, la fameuse Ronce. Les rumeurs sur ses exploits sont en fait des escroqueries de la pire espèce, et lorsque Locke vole aux riches, les pauvres n’en voient pas le moindre sou. Il garde tous ses gains pour lui et sa bande : les Salauds Gentilshommes.
Mais voilà qu’une mystérieuse menace plane sur l’ancienne cité de Camorr. Une guerre clandestine risque de ravager les bas-fonds. Pris dans un jeu meurtrier, Locke et ses amis verront leur ruse et leur loyauté mises à rude épreuve. Rester en vie serait déjà une victoire…

Edition : Bragelonne

 

Mon Avis :Ce livre avait fait pas mal de bruit au moment de sa sortie et je dois dire que ma première lecture fut excellente, annonçant un cycle vraiment passionnant et original. Alors quand Plumeline a proposée sur Livraddict de faire une Lecture Commune sur ce livre, je n’ai pas hésité à le relire pour confirmer toutes les bonnes choses que je pensais de ce livre au moment de sa sortie. Je trouve la couverture, illustrée pas Benjamin Carré, vraiment très réussie.

Locke Lamora est orphelin et un voleur qui a du mal à respecter les règles. Il va donc être vendu à Chains un prêtre aveugle qui est en train de monter une bande de voleurs plutôt inhabituelle qui, une fois adulte et entraînés, monteront des escroqueries toutes plus ingénieuses les unes que les autres et sans jamais de voir verser de sang. Cette bande s’appelle Les Salauds Gentilhommes Mais une guerre de pouvoir se déclare entre le Capa Barsavi et le Roi Gris et la bande va se retrouver en plein milieu.

Ah, un roman de fantasy sur des voleurs, une idée vraiment originale et qui marche bien, même très bien. Mais attention par les videurs qui font les poches ou les détrousseurs armés, non, Locke
et sa bande font du vol un art à part entière, cherchant principalement à mettre en avant la beauté du plant et son intelligence. Et je dois dire qu’une fois embarquer dans l’histoire on a du mal à lâcher le livre. L’auteur a séparé son histoire en deux, les chapitres alternants entre le présent et le passé de la bande, ce qui peut dérouter aux premiers abords mais s’avère vraiment efficace, le passé dévoilant des traits des personnages qui ont leurs importances dans le présent et offrant ainsi aussi plus d’épaisseur aux personnages.

L’univers inventé par Scott Lynch est tout bonnement génial et captivant, Camorr la ville ou se situe l’action du livre ressemble à Venise avec ces petites îles reliées soit par des ponts soit par des embarcations. Chaque île à ses propres règles et coutumes. Les douze (ou treize) dieux ont tous leurs caractéristiques propres. Même la cuisine, en partie inventée par l’auteur, à l’air savoureuse. De plus dans ce monde se mélange un peu de magie et beaucoup d’alchimie. Un monde pittoresque, originale et véritablement bien construit et efficace. D’ailleurs beaucoup d’informations sur cet univers restent en suspens, rien à voir avec l’intrigue mais sur le background; on sent que l’auteur n’a pas fini de nous étonner.

Les personnages sont une des grandes forces de ce livre, comment ne pas apprécier et s’accrocher à cette bande de voleur charismatique préférant utiliser leurs cervelles que la violence et possédant une gouaille propre, peut être un peu « grossière » mais qui fait tout le charme de ces héros, vu que ce sont des voleurs. De plus ils restent humains on est loin des personnages parfaits aux valeurs morales irréprochables. Les personnages secondaires sont tout aussi travaillés et denses et il est parfois difficile de deviner les motivations de chacun avant que l’auteur nous les révèle. Les dialogues entre les personnages sont vraiment truculents et devraient en faire sourire plus d’un.

La plume de l’auteur est vraiment travaillée, soignée et efficace nous plongeant dans l’histoire avec une certaine facilité et nous décrivant son univers avec passion. On ne s’ennuie jamais vraiment tout au long de l’histoire, tout est parfaitement orchestré, minuté par l’auteur pour ne jamais ennuyer et toujours surprendre le lecteur. Mon seul petit reproche est peut être que Locke paraît un peu trop « fort », être toujours debout après tant de raclée paraît un peu improbable, mais rien qui ne dérange la lecture de cet excellent livre remplie d’action, d’émotion et d’humour. Par contre je trouve que la traduction manquait par moment d’une certaine fluidité, c’est peut être pour cela que le tome 2 n’a pas été traduit par la même personne.

En Résumé : Voilà un roman vraiment original et passionnant qui offre un excellent moment de lecture avec une intrigue denses et complexe qui en surprendra plus d’un, des héros charismatiques et passionnants, un univers originale et captivant et le tout porté par une plume vraiment soignée et efficace. Mon seul petit reproche est peut être que Locke paraît un peu par moment « surhomme », mais rien de vraiment dérangeant. En tout cas voilà un premier tome qui ouvre d’excellente façon ce cycle.

 

Ma Note : 9/10

 

 

 

Ceinwin    Ellcrys    Lamalal’    Miss Spooky Muffin    Phooka    Plumeline

 

Ptitetrolle   Setsuka    Taliesin

Précédent

L’Oeil des Dobermans Episode1, Pour La Gloire du Diable – Cothias & Ordas & Zanat

Suivant

The Rain Wild Chronicles Book1, The Dragon Keeper – Robin Hobb

  1. Et toujours pas de 10 hein !!! 😛

  2. Faut que j’arrête de lire les avis de cette LC, ça me donne troooop envie!!!

  3. Je suis tout pareil d’accord avc toi Blackwolf. J’ai beaucoup aimé lire les 2 premiers tomes de cette série. Je pensais que le 3 pourrait partir en vacances avec moi cet été mais il ne sort que cet
    automne 🙁

  4. L’envie m’a empêchée de lire que c’était en VO ! Du coup je suis plus que partante pour relire les deux premiers tomes cet été !!!
    Merci !

  5. je n’avais pas fait le rapprochement avec Venise mais maintenant que j’y pense, c’est vrai qu’il y a pas mal de ressemblances

  6. J’ai adoré quant à moi l’alternance des chapitres présent/passé, les sales coup du petit Locke m’ont sacrément fait marrer ! Par contre, l’abondance de dieux/coutumes/étrangetés/mystères a été un
    peu « trop d’un coup », j’avoue avoir eu du mal avec toutes ses descriptions… j’espère que ce sera un peu plus fluide par la suite et qu’il ne nous aura pas fait miroiter toutes ces belles choses
    pour rien 😉

  7. Je suis contente que tu aies passé une bonne lecture 🙂 J’adore de plus en plus les histoires avec les voleurs, les assassins … D’ailleurs, je suis en train de lire L’ange de la nuit de Brent
    Weeks, dont le personnage principal est un assassin, et j’adore 🙂

    J’ai hâte de lire le 2ème tome de Locke Lamora, tiens !

  8. Je te rejoins sur de nombreux points : une belle couverture, une Camorr un peu vénitienne, l’écriture fluide, la richesse de cet univers, ses personnages attachants et puis, ce qui m’avait vraiment
    donné envie de le lire, c’est cette histoire basée sur une guilde de voleurs. J’ai également aimé la présence des interludes.

    Par contre, j’ai eu des difficultés à plonger dans cette histoire. Je trouvais le début un peu long avec peut-être un peu trop de description ou d’éléments nouveaux à ingérer. Puis, peu à peu, le
    suspens s’est intensifié et je me suis laissée prendre !

    Bref, un très bon moment de lecture.

    Espérons que la suite s’annonce tout aussi bien 🙂

    A bientôt Blackwolf et bonnes lectures.

  9. Voilà qui fait bien envie… Je vais aller lire ta chronique du tome 2 pour confirmer tout ça 😉

  10. Ce livre me faisait bien envie depuis quelque temps, et ton avis me donne encore plus envie de le lire! Je crois que si j’arrive à tomber dessus un de ces jours, je n’hésiterai même pas et je
    l’acheterai x)

  11. J’avoue que le synopsis ne m’attirait pas du tout ! J’ai même longuement hésité à faire l’acquisition de ce bouquin (pas sorti en poche) vu le prix. Et bien, je suis incroyablement épatée par ce
    que je viens de lire, même si je n’accorde pas non plus la note maxi.

    A lire, c’est de la vrai bonne fantasy, innovante.

    Biz

  12. Les c-de-c sont rares chez moi, mais ça arrive et cette année c’est Brandon Sanderson qui détient la palme… Découvert avec Elantris, j’avoue que j’ai adoré, aussi, les Fils-des-brumes. La petite
    différence entre ces deux auteurs ferait descendre Scott Lynch vers des notes avoisinant le 7 si je ne mettais pas de C-de-c de temps en temps. 9, ou Géant, c’st vraiment la note max, et elle est
    elle aussi assez rare.

    Sinon, j’ai a suite, normalement lundi, bien qu’elle soit un peu moins appréciée.

    Biz

  13. Tout ce que tu dis dans ton très bon billet est vrai mais j’ai vraiment eu du mal avec ce livre du moins dans les deux premiers tiers, au point d’avoir eu envie d’abandonner. Mais le dernier tiers
    m’a énormément plus et m’a donné envie de lire la suite ! 🙂

  14. Anésidora

    Je suis en train de le lire. J’en suis à la moitié et j’ai du mal à le lâcher ! J’adore, c’est frais et intelligent !

  15. Malouuh/Lamalal'

    Eh bien que des avis positifs sur ce premier tome ! Parait-il que le 2ème tome est encore meilleur, certainement parce que sans la mise en place du début ; peut-être méritera-t-il ton 10 ? 😉

  16. Malouuh/Lamalal'

    Ah mais non, tu as l’air de l’avoir déjà lu !

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :