Le Trône de Fer, L’Intégrale 2 – George R.R. Martin

le trone de fer integrale 2 Résumé : Le royaume des sept couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver : par-delà le mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se disputent le trône de fer, tous les coups sont permis, et seuls les plus forts, ou les plus retors s’en sortiront indemnes…

Edition : J’ai Lu

 

Mon Avis : Après un premier Tome qui m’a plus que convaincu et l’arrivée de la diffusion de la seconde saison de la Série aux Etats-Unis, je n’ai pas mis longtemps à me lancer dans ce second intégrale de la série Le Trône de Fer. J’ai d’ailleurs pu récupérer un intégrale possédant l’illustration de Marc Simonetti que je trouve très réussi, surtout comparé à celle qui vient de sortir et qui possède comme couverture une image de la série TV. Ce livre a d’ailleurs été lu en mini Lecture Commune avec Lyra.

Rien ne va plus au royaume des sept couronnes, il y a plus de rois que de trônes disponibles, ce qui est problématique. On ne s’ennuie pas du tout dans ce second tome avec cette guerre intestine qui met à mal le royaume entre batailles, trahisons et manipulation rien n’est prévisible et on tourne les pages avec plaisir pour découvrir ce qui va se passer. La pression monte et de grandes batailles se dessinent dans ce tome où l’auteur manie les rebondissements et les surprises avec brio. On ne sait jamais à quoi s’attendre et surtout à qui se fier, qui est un allié, qui est un ennemi, il est difficile de le dire tant le pouvoir peut monter facilement à la tête.

Encore une fois un excellent tome à l’intrigue bien mené qui, même si parfois l’auteur donne l’impression de prendre son temps, se révèle haletante, captivante mais qui se révèle surtout complexe et dense. On a vraiment l’impression que l’auteur tisse une toile révélant un écheveau d’intrigue, de complots et de manipulations tous plus sombres les uns que les autres. Chaque personnage va faire des choix qui vont faire évoluer cette toile, mais pas toujours de la façon dont on l’attend. On est happé dans la lecture de ces 950 pages et une fois la dernière pages tournée on a qu’une envie, lire la suite, même si je vais attendre un peu, le temps de digérer toute la densité de ce second tome.

L’univers mis en place par l’auteur est toujours aussi fascinant, travaillé et riche tant par les différentes cultures, les différentes gastronomies, cultes ou encore civilisations, l’auteur ne laisse rien au hasard et tout parait vivant, palpable à travers des descriptions précises et éblouissante. Mais il s’agit tout de même d’un univers sombre et violent, la guerre, les souffrances et la mort sont vraiment présentes ce qui colle parfaitement à l’intrigue. Mais voilà avec tout ce que j’avais entendu je m’attendais à pire, oui il y a des batailles, du sang, des viols mais l’auteur ne cherche pas à les mettre en avant, à s’attarder dessus, ils ne sont que la conséquence de la Guerre. On est troublé, surpris mais pas vraiment choqué. Par contre, dans ce second tome la magie commence à prendre un peu plus d’importance ce qui n’est pas pour me déplaire, car l’auteur s’en sert avec parcimonie et on est loin d’une magie écrasante et dominante.

Concernant les personnages je dois dire que j’ai retrouvé avec plaisir les survivants du premier tome mais aussi les nouveaux personnages que nous présente l’auteur. La multiplication des points de vue permet toujours de se faire un point de vue globale, même si ça joue sur le rythme de l’histoire. Ils sont toujours aussi soignés, complexes et attachants mais surtout humains dans leurs choix et leurs envies. Tyrion reste pour le moment, selon moi, le personnage le plus intéressant, il ne cherche, d’une certaine façon, qu’à sauver sa peau et à retrouver une vie normale mais se retrouve obliger de jouer au jeu du pouvoir. Même Sansa, que je trouvais trop frivole et aveugle au premier tome devient intéressante, découvrant, de façon brutale, que la vie n’est pas comme dans les contes et les chansons. Par contre, j’ai eu du mal avec Théon, trop arrogant au début pour vraiment me toucher, même à la fin du volume je sentais encore une certaine « distance » avec le personnage.

La plume de l’auteur est toujours aussi captivante, sombre et prenante du début à la fin, nous plongeant avec facilité dans son histoire et son univers violent et poisseux. Les descriptions et l’évolution des personnages sont vraiment fascinantes et haletantes et, même si parfois on se perd un peu devant tous ses personnages, on a vraiment du mal à lâcher ce livre. Par contre, tout comme le premier tome, j’ai eu parfois un peu de mal avec la tournure de certaines phrases traduites et je trouve que la liste des personnages en début de livre est vraiment trop succinctes. Au final un second tome toujours aussi passionnant et captivant.

En Résumé : J’ai de nouveau passé un excellent moment avec cette seconde intégrale du Trône de Fer qui nous offre une intrigue toujours aussi dense, complexe et pleines de surprise, on se retrouve happé du début à la fin par ses différents personnages qui se révèlent soignés et toujours aussi attachants, mis à part Théon qui m’a un peu énervé. L’univers est toujours aussi riche, sombre et pleins de mystères. La plume de l’auteur se révèle toujours aussi soigné, prenante mais je trouve dommage que la traduction ne soit pas toujours au niveau. De plus je reproche l’absence d’un index des personnages plus exhaustifs. Mais bon rien de bien méchant tant cette intégrale est passionnante et j’ai hâte de lire la suite.

 

Ma Note : 9/10

Précédent

La Roue du Temps Tome 1, L’Oeil du Monde – Robert Jordan

Suivant

Les Créateurs – Thomas Geha

  1. Je ne suis pas étonnée qu’il t’ait plu et tu vas voir le 3e est génial !!!
    Et comme tu l’as souligné bien qu’il y ait des viols, tortures et autres, cela reste des conséquences de guerre terrible mais pas de la violence pour choquer.

  2. « l’auteur donne l’impression de prendre son temps, se révèle haletante, captivante mais qui se révèle surtout complexe et dense. » Je pense justement que c’est parce qu’il ne se passe rien, que
    toute action nous rend tout fébrile et non pas parce que le suspense est à son comble.
    J’approuve, Tyrion a toute ma sympathie et me semble aussi le plus construit et le plus intéressant à suivre. Hormis « l’ombre maléfique », je trouve que le récit abandonne les quelques traces de
    magie pour vraiment devenir un récit moyenâgeux, dommage…

  3. Je viens de lire le premier tome (pas l’intégrale) et ça m’a vraiment plu. J’ai hâte d’y retourner maintenant et je suis contente de savoir que la suite est toujours aussi bien !

  4. J’ai également trouvé cette intégrale 2 passionnante et très riche. Je n’ai pas eu de problème pour le style car je l’ai lu en VO et il y avait une très longue annexe des personnages en fin de
    livre, bien pratique pour se rappeler qui est qui. 🙂

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :