Le vagabond de L’Espace – Robert Heinlein

le vagabond de l'espace Résumé : Kip n’a qu’une envie : voyager dans l’espace. Il pourrait revendre, pour payer ses études, son lot du concours organisé par le savon Voie lactée : une tenue spatiale usagée dotée de son bloc respiratoire. Mais le scaphandre est le moyen de prendre le large, avec Tom Pouce, gamine géniale et insupportable.
Et d’aller bien plus loi que le Système solaire, au risque d’affronter des pirates.

Et tout simplement le Vide.
Il reste à Kip à sauver la Terre.

Edition: Terre de Brume

Poche : Le Livre de Poche

 

Mon Avis : Robert Heinlein fait parti de ses grands auteurs de Science Fiction d’après guerre, et pourtant, je dois bien admettre, que je n’avais encore jamais lu un des livres de cet auteur. Il a fallu, il y a quelques semaines, mon passage chez un bouquiniste pour trouver deux de ses livres et me laisser tenter à la découverte. Je trouve que la couverture, illustrée par Manchu, est vraiment sympathique, de plus cette édition a subi une retraduction, ce qui devrait lui éviter les traductions foireuses d’il y a quelques années.

Kip est un jeune garçon qui rêve d’aller sur la lune, ce qui n’est pas chose facile. Un jour lors d’un concours il va se retrouver à gagner une combinaison spatiale usagée. Cette combinaison va changer sa vie et l’entrainer dans une grande aventure. L’intrigue est somme toute classique de romans d’aventure, une menace caché sur la terre, notre héros va se retrouver embarquer au milieu de tout ça, se trouver des alliés et va tout tenter pour sauver la planète. Mais voilà l’histoire se révèle être un divertissement plaisant et bien construit sur une intrigue efficace à défaut d’être originale et surprenante. On ne s’ennuie pas et on tourne les pages avec plaisir pour découvrir les péripéties de nos protagonistes.

D’ailleurs il est à noter que ce roman était, en premier lieu, destiné pour la jeunesse lors de sa première sorti en 1958 ce qui justifie pleinement son simple roman d’aventure mais aussi son côté pédagogique, et une ouverture d’esprit, vraiment intéressante. Certains n’apprécieront peut être comment l’auteur s’attarde à expliquer certaines notions que ce soit mathématique, d’astrologie ou d’ingénierie mais j’ai trouvé que ça apportait un petit plus à l’histoire. De plus l’auteur s’amuse aussi avec le lecteur, nous offrant par moment des périodes très farfelu, second degré, offrant un certain piquant.

L’auteur se permet certaines critiques virulentes, dont certaines se révèlent  encore d’actualité, que ce soit sur le rôle de l’école, sur les parents et le rapport parent/enfant, sur l’Homme en général mais aussi sur la place de la femme ou encore sur le déclin de l’éducation; surtout pour un roman sorti dans les années 50. Mais voilà, peut être que ça vient du fait qu’il s’agit d’un roman jeunesse, mais j’ai trouvé que ces idées manquaient quand même de profondeur et donnant plus l’impression d’être simplement survolé. C’est un peu dommage quand même.

Concernant les personnages Kip se révèle intéressant et attachant mais tend peut être un peu trop vers le gentil garçon qui ne cherche qu’à faire le bien et qui n’a jamais désobéi.  Finalement les personnages féminins, que ce soit Tom Pouce ou Maman Bidule, se révèlent les plus intéressants et complexes que ce soit par le côté aventureux de Tom Pouce ou encore le côté protecteur de Maman Bidule qui s’oppose a ce qu’on apprend d’elle au cours du livre et surtout à la fin.

Concernant le style de l’auteur on sent qu’il est pleinement jeunesse par moment, un style peut être un peu trop simpliste et appuyé pour bien nous faire comprendre ce que raconte l’auteur, ce qui dénote fortement pour un roman de Space Opera. Mais une fois le style accepté et qu’on plonge dans ce livre je dois bien avouer qu’on passe quand même un agréable moment avec nos protagonistes et que finalement je ne regrette pas ma découverte de l’auteur.

En Résumé : J’ai passé un moment vraiment agréable avec ce livre mais je ne savais pas qu’il s’agissait d’un roman jeunesse de l’auteur, ce qui se ressent dans un style peut être un peu trop simpliste mais aussi par des axes de réflexions, intéressants, mais qui manquent de profondeurs. Reste un récit d’aventure efficace avec des personnages attachants et soignés, le tout dans un roman travaillé, que ce soit par son côté un peu pédagogique mais aussi plein d’humour.

 

Ma Note : 7/10

Précédent

Etoile Rouge – Brugeas & Toulhoat

Suivant

Mes Achats du Mois de Novembre

  1. J’aime beaucoup Heinlein ! Si tu veux lire un vraiment bon, je te conseille Jackpots chez ActuSF, je l’avais bien apprécié !

  2. Je suis une très grande amatrice de l’auteur et je penserai à lire celui-ci si je le trouve, même s’il est peut-être un peu dessous ses autres romans. Je te recommande tous les autres (mon préféré
    reste Une porte sur l’été pour l’instant), on ne s’ennuie vraiment pas avec lui !

  3. J’ai lu un Heinlein il y a quelque temps, l’une de mes premières excursions en territoire SF, et il m’avait beaucoup plu par son côté « soft ». Pas trop technique, ni un univers complètement inconnu,
    c’est tout ce que j’aime !

  4. bravo pour votre blog vagabond:)))
    permettez-moi de vous offrir
    une de mes chansons vagabondes

    RICHARD FONTAINE
    PEINTRE
    ALLUMEUR D’ETERNITE

    toi le meilleur peintre de l’auberge
    toi l’Innu aux yeux de velours

    toi dont les doux pinceaux
    submergent

    les peines du monde par ton amour
    les peines du monde par ton amour

    COUPLET 1

    c’est ton nain d’jardin
    qui t’écrit cette nuit
    cher Innu
    t’es mon meilleur ami

    j’vais bientôt tenter
    d’traverser l’pays
    en marchant
    à fond mes 60 ans

    sans même faire de pouce
    sans aucun argent
    dans une main
    ma guitare sur ma faim

    juste un vieux chapeau
    presque rien dans l’sac à dos
    mais dans mon coeur
    des Innus le meilleur

    COUPLET 2

    c’est ton nain d’jardin
    qui t’écrit cette nuit
    cher Innu
    t’es mon meilleur ami

    y a deux mois deja
    j’suis parti comme ça
    marcher tout seul
    les routes du Canada

    tu t’es inquiété
    plein d’courriels t’as envoyé

    pour dire au monde
    si vous l’voyez
    ramassez-le

    puis ramenez-moi le
    pour que je l’réchauffe
    de mes pinceaux
    et de mon amitié

    Pierrot
    vagabond céleste

    http://www.reveursequitables.com
    http://www.enracontantpierrot.blogspot.com

    http://WWW.SIMONGAUTHIER.COM
    http://www.tvc-vm.com/studio-direct-235-1/le-vaga bond-celeste-de-simon-gauthier
    http://www.reveursequitables.com.centerblog.net

    merci:)))

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :