No Life – Al Coriana

no lifeRésumé : Les No Life consacrent tout leur temps à Internet au lieu de vivre dans le monde réel. L’un d’entre eux décide de changer de vie, parce qu’il a une intuition, celle que le monde tel qu’il le voit repose sur
un mensonge.
Mais il est très dangereux d’avoir un éclair de lucidité, quand on s’en prend à ceux qui tirent les ficelles…

 

Edition : My Major Company Books/XO Editions

 

Mon Avis : Tout d’abord je tiens à remercier Les Agents Littéraires ainsi que My Major Company Books/XO Editions pour la découverte de ce livre. Ce livre a en fait été édité grâce au soutien des internautes sur le site de May Major Company Books. No Life est le premier roman de Al Coriana dont il a commencé l’écriture après un grave accident de moto qui l’a cloué au lit pendant 18 mois. Par contre je dois dire que je trouve la couverture pas vraiment des plus agréables.

Le héros (dont on ne sait pas le nom) vit une vie normale dans un futur proche, il travaille dans une entreprise de parfums et surtout c’est un « no lifre »; il passe énormément de temps sur son PC. Un jour il décide de changer de vie, mais voilà à partir de ce jour là tout va basculer. L’auteur reprend les thèmes liés a Big Brother et au fait qu’on est surveillé en les retranscrivant à l’ordinateur et aux no life. Des thèmes déjà retrouvé dans des livres comme 1984 ou Minority Report mais ici l’auteur limite sa réflexion sur le sujet au minimum préférant jouer sur l’action et l’adrénaline.

Ca marche plutôt bien car on se laisse embarquer facilemnt par cette histoire qui va à cent à l’heure sans jamais s’arrêter, mais voilà j’aurai aimé avoir quelques pages qui ouvrent un peu plus à la réflexion surtout que l’auteur parle de sujets intéressants tel que la solitude qu’on compense par l’ordinateur, le fait qu’on plonge dans une sorte de seconde vie virtuelle qui est plus passionnante que notre vie réelle et les dangers que ca peut procurer mais aussi il parle des médias donc l’information est dirigé ou encore de la fin du service publique comme par exemple l’arrivée de police privé. J’aurai aimé que l’auteur soit un peu plus critique et ouvre un peu le débat.

Concernant les personnages je dois dire que le personnage principal dont on ne connait pas le nom, et dont lui même ne s’en souvient pas tellement il a de pseudo sur le net, est plutôt intéressant. Il re présente bien dans une première partie une personne lambda qui travaille mais veut changer de vie. On s’accroche plutôt facilement à lui car on se reconnait un peu en lui. Puis dans la seconde partie il va complètement changer, il va se battre contre le système; on apprécie toujours le héros mais passer du gars lambda au gars au gars qui peut vider une arme sans rater sa cible en une journée m’a toujours un peu dérangé, j’avoue. De plus le héros va retrouver sa vie complètement boulverser mias il donne très peu l’impression que ça le touche comme si c’était normal.

L’écriture de l’auteur est vraiment agréable, simple, efficace et surtout très visuelle qui donne l’impression de vivre la scène sur un écran. Les scènes d’action sont vraiment trépidantes, pleine d’adrénaline et explosive. Alors bien sur l’auteur se permet certaines facilités et aussi, dans la seconde partie, l’auteur part un peu en « Live », il a peut être trop voulu en faire sur le côté Big Brother et manipulation de la mémoire ca m’a paru un peu trop gros mais pour un premier roman je dois dire que la lecture fut plutôt sympathique. Pour moi ce livre est plus un Page Turner, un livre dont on tourne les page facilement, qui est agréable à lire, une lecture agréable et rafraichissante mais qu’on oublie vite une fois terminée.

En Résumé : Voilà un roman qui offre un moment de détente plutôt sympathique et agréable mais qui fait parti des livres vite lu, apprécié, mais vite oublié selon moi. L’écriture le l’auteur est efficace et très visuelle, les personnages sont plutôt intéressants mais je trouve que l’auteur ne va pas assez loin dans sa réflexion sur les No Life préférant axer son roman sur l’adrénaline plutôt que sur un mélange réflexion/action. De plus l’auteur s’offre certaines facilités principalement du point de vue du héros. Au final un premier roman de détente mais qui est loin d’être véritablement marquant.

Ma Note : 6,5/10

Précédent

Coldheart Canyon – Clive Barker

Suivant

Rêves de Gloire – Roland C. Wagner

  1. Ah, ça tombe bien je l’ai dans ma PAL et je me demandais un peu de quoi il parlait.
    Bon, c’est déjà ça si c’est une lecture agréable ! J’verrai cet été si j’ai le temps de le lire 🙂

  2. Je n’ai jamais entendu parler de ce livre mais je pense que je vais me renseigner car il a quand même l’air intéressant.

  3. Celui-ci me fait beaucoup envie ! Je ne connaissais pas avant de voir ta chronique donc merci pour cette découverte ! Je le mets dans ma wish ^^

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :