Un Monde Sans Dieux Tome2, Droit du Sang – Brian Ruckley

droit du sangRésumé : La trêve est rompue et la guerre entre les clans de la Route Noire et les lignées du Vrai Sang se répand sur le monde. Pour Orisian, dernier thane de la lignée Lannis disparue, le moment n’est pas venu de porter le deuil de sa famille sauvagement exterminée par les armées de l’envahisseur. Il faut mettre un terme aux agissements de la Route Noire, coûte que coûte. Hélas, alors que la terre des champs de bataille s’imprègne toujours plus du sang versé, chacune des factions qui s’affrontent dans ce terrible conflit se déchire, désunie par les dissensions internes et les rivalités.
Pendant ce temps, en d’autres lieux secrets, les anaïns s’agitent dans leur sommeil séculaire. Si la plus puissante race qu’ait connue le monde décidait de se manifester à nouveau, la dévastation serait terrible et pourrait bien ne pas connaître de fin.

Edition : Eclipse

 

Mon Avis : Comme vous le savez si vous suivez mon blog le premier tome de cette trilogie, un Hiver de Sang (critique ici), m’avait procuré un très bon moment de lecture. Une fantasy à la Trône de Fer qui, sans être des plus originales, possède une intrigue solide et des personnages vraiment intéressants à suivre ; et surtout il s’agit d’une trilogie, on est donc sûre de pouvoir lire la fin. Je ne reviendrai pas sur le package du livre qui, avec les éditions Eclipse est toujours aussi bien fait. La couverture, illustrée par Gene Mollica, est dans la lignée du premier tome froide par cette blancheur et efficace.

La guerre entre la Route Noire et les lignées du Vrai Sang est entamée, le clan des lannis en a subi les assauts et Orisian est devenu le nouveau Thane. Il va tout faire pour sauver son peuple mais un autre danger prend forme, Aeglyss le demi-sang. La quête de pouvoir s’intensifie et les luttes deviennent de plus en plus violentes, l’auteur nous fournit un intrigue vraiment solide et efficace qu’il maîtrise parfaitement bien. L’histoire est toujours aussi complexe, les complots et les trahisons prennent de l’ampleur, les frictions apparaissent que ce soit dans les lignées du Vrai Sang comme dans celle de la Route Noire. Rien n’ait laissé au hasard et on se trouve plongé dans cette intrigue vraiment passionnante.

Les personnages continuent a se densifier au fil des pages de ce tome et surtout ils gardent leur humanité et leurs failles, leurs actes sont tout a fait logiques qu’ils soient émotionnels ou pas. On a du mal a vraiment détester un personnage chacun ayant ses propres raisons de détester l’autre camp, la guerre reposant principalement sur un certain sectarisme. Même Aeglyss, qui est un personnage vraiment sombre et détestable possède un fond d’humanité au milieu de sa folie. Au final chaque personnage a sa propre personnalité, dense, soignée et travaillée et on s’accroche facilement à eux.

L’univers est toujours aussi solide, cohérent et intéressant. Ce tomme développe l’aspect de la magie des demi-sang et ce qui concerne la source mais on découvre aussi un nouveau peuple, les
anaïns qui, je le pense, vont prendre de l’ampleur dans le troisième tome. L’univers décrit par l’auteur paraît vraiment vivant et surprenant. Les peuples, à défaut d’être vraiment originaux, sont vraiment cohérents avec l’histoire et efficaces ce qui offre véritablement une intrigue de grande ampleur et vraiment épique.

La plume de l’auteur est toujours aussi dense et travaillée arrivant à faire passer les émotions et les actions facilement en quelques phrases ou paragraphes. L’auteur fait bouger son échiquier de personnage chacun tentant ce qui lui parait juste et on ne s’ennuie pas un seul instant dans ce livre. On est même triste de voir disparaitre certains personnages importants. Alors bien sur il y a bien quelques petites longueurs ici ou là l’histoire reste somme toute classique, mais rien de vraiment dérangeant tellement on est pris dans l’intrigue et par l’action. A souligner que j’ai repéré quelques coquilles dans le texte comme des mots répétés ou des erreurs.

En Résumé : Voilà un second tome toujours aussi épique à l’intrigue foisonnante de complots et de trahisons le tout porté par des personnages qui se densifient de plus en plus tout en gardant leurs côté humains et leurs défauts. La plume de l’auteur est dense et soignée et nous fait plonger avec facilité dans l’histoire. Un livre dans la lignée du Trône de Fer où on ne s’ennuie pas à l’intrigue vraiment dense et complexe. J’attends maintenant le troisième tome avec impatience qui devrait sortir en Novembre.

 

Ma Note : 8/10

Précédent

Lost & Found – Shaun Tan

Suivant

Le Tueur Tome1, Long Feu – Jacamon & Matz

  1. Je suis justement plongée dedans. je viendrais lire ta chronique dès que je l’ai fini (quel pavé!! :))

  2. Anésidora

    Arf il faut absolument que je me le procure! Par contre il va falloir que je m’y replonge un peu avant parce que, honte à moi, j’ai un peu oublié tous les détails et les enjeux du premier roman !
    Belle chronique en tout cas

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :