Contes Myalgiques II, Les Atouts du Diable – Nathalie Dau

contes myalgiques 2Résumé : Il rôde.

Dans les galeries du bassin houiller, le touffu des forêts sauvages et la noirceur des sentiments.

Dans la souffrance et puis les larmes, les cauchemars du quotidien, le désespoir, la solitude… et la peur qui pousse à le voir là où il ne s’est pas tenu. La rancœur qui l’invoque. La vengeance
qui lui livre son dû.

Il rit, aussi, de la folie et de ses farces. Des illusions, des accidents, des maux. Du Mal.

Et il attend. Armé de ses atouts.

Edition : Griffe D’Encre

 

Mon avis : Grâce à Snow je me suis laissé tenter par les Contes Myalgiques I lors des dernières Imaginales. Je dois dire que j’ai passé un très bon moment de lectures avec ces histoires contées par Nathalie Dau (critique ici). Il n’a donc pas fallu grand chose pour que je me laisse convaincre de rajouter le second tome dans ma bibliothèque. Rien qu’au quatrième de couverture et à l’illustration, illustrée par Magali Villeneuve et toujours aussi réussie, on se rend compte que ce second volume va être beaucoup plus sombre. Ce recueil comporte 21 textes.

Scartine : Un poème très court qui nous plonge directement dans l’ambiance sombre et angoissante de ce recueil. Sympathique.

Païenne : Un texte sur la foi et surtout sur la façon dont les hommes décident de la foi des uns et des autres, mais aussi un texte sur une enfant perdue, rejetée qui ne comprends pas pourquoi. Pas, selon moi, le meilleur texte du recueil, mais un texte tout de même prenant et sensible avec une fin surprenante.

Une Petite Pièce après L’Autre : Un texte assez angoissant sur la mythologie des morts dans notre univers d’aujourd’hui, mais qui traite aussi un peu de la folie et de la religion. Une histoire courte, surprenante et intéressante.

Global Punishing System : Voilà un texte vraiment original qui revisite le thème du génie à sa façon mais traite aussi des violences conjugales. Un texte que j’ai trouvé trop court, dommage.

Knock, Knock, Knocking on Hell’s Door : Un des textes qui m’a le plus marqué, déjà par con ambiance prenante et suffocante des mineurs et de leurs conditions de travail à l’époque mais aussi des illusions de l’enfance. Des personnages vraiment attachants mais d’une certaine façon résignés. Mais surtout ce coup de grisou montré sous la forme du diable ou d’un démon.

Le Goût du Miel : Voilà un texte qui traite de la solitude et du renfermement sur soi à travers un personnage d’apiculteur brisé depuis son enfance et qui va, à cause de ses vacanciers de voisine, se remettre en question d’une certaine façon. Un texte vraiment intéressant et un des rares du recueil à être totalement optimiste.

Solamente : Un texte que j’ai trouvé captivant, une histoire très courte traitant d’un amour disparu plein de mélancolie et de passion mais aussi de souffrances.

Raven Party : Voilà un texte que j’ai trouvé troublant, intriguant et sombre traitant, un peu comme un film d’horreur d’un accident en plein milieu de la forêt. Mon seul regret pour ce texte est qu’au final il est très prévisible mais c’est compenser par son ambiance prenante et sombre qui m’a plu.

War Seed : Voilà un texte qui traite des horreurs de la guerre mais aussi de l’influence que peuvent avoir les jeux vidéos sur la jeunesse. Un texte vraiment surprenant, émouvant et troublant par certains aspects, surtout concernant la solitude et la souffrance de cet enfant défiguré qui n’a d’autres plaisir que son jeu.

La Force du Déni : Un texte qui traite du déni de grossesse ais aussi de la bataille entre la lumière et l’ombre. Un texte à l’émotion très forte mais qui nous montre aussi les mauvais côté de la nature humaine.

La Peau du Diable : Un texte qui traite de la perte d’un enfant et de la folie accusatrice d’un mère qui cherche à trouver un coupable et à récupérer son fils. Un texte poignant sur la souffrance et la perte qui ne m’a pas laissé indifférent.

La Bouche : Voilà un texte assez court mais incisif et sombre traitant de l’esclavage mais aussi de la façon dont les hommes peuvent traiter les femmes. Une histoire vraiment sombre et d’une certaine façon poignante.

Pour Camille : Voilà un texte que j’ai pleinement apprécié et qui je pense pourrait, d’une certaine façon, faire un joli conte de noël. Un texte rempli d’émotion traitant de la mort d’un enfant mais aussi un texte plein d’espoirs.

Nouveau-Né : Je dois dire que je suis mitigé par ce texte, pas qu’il soit mauvais car au final il est sympathique et traite du monde des Role Play avec humour et une chute des plus savoureuses. Mais j’ai trouvé ce texte légèrement déplacé, avec son humour et sa joie, autour des autres textes plus sombres.

Les Ailes de L’Anaconda : Un texte fort sympathique mais qui je pense ne m’a pas marqué comme il aurait du. Un texte qui traite du rêve et de la magie le tout écrit avec poésie.

Pour qui Sonne Clochette? : Voilà un texte empli de drame et de souffrance, vraiment très bien écrit qui m’a touché. Une histoire traitant de la perte d’une mère et d’une femme dans une famille. Un texte vraiment sombre mais prenant à la fin, d’une certaine façon, surprenante.

Quand Viendra L’Aube : Voilà un texte troublant qui traite du passage de l’enfance à l’âge adulte à travers une battue pour capturer une licorne. Un texte vraiment étonnant qui traite aussi des liens familiaux mais aussi de l’église.

Notre-Dame des Algues : Un texte que j’ai trouvé pleins d’émotions traitant principalement de l’amour, mais d’une certaine façon d’un amour interdit et impossible.

Le Saut de L’Ange : Un texte court, efficace et prenant traitant de la différence et surtout de la façon dont les autres se comportent face à cette différence. La conclusion ne surprend pas vraiment mais conclut parfaitement bien ce texte.

Celle qui Demeurait : Un texte qui revisite, selon moi, de façon originale et agréable tout ce qui concerne les prophéties. Un texte traitant aussi de la peur, de la solitude mais aussi de l’amour. Un texte vraiment intéressant et captivant même si j’avoue j’avais deviné la fin.

Textament : Un petit poème qui vient conclure ce livre. Un poème en sorte de dédicace aux lecteurs.

 

Voilà un second volume qui est beaucoup plus sombre; là où le tome un était la lumière on retrouve ici l’obscur, l’angoissant. Ce qui surprend par contre dans ce second volume c’est qu’on quitte les contes pour se tourner plus vers des histoires fantastiques et plus contemporaines, ça m’a pas du tout empêché d’apprécier pleinement cette œuvre mais ça peut, je pense, surprendre.

Voici donc un livre qui se montre à la hauteur des espérances que j’attendais après la lecture du premier tome, alors bien sur toutes les nouvelles n’ont pas la même qualité mais je dois dire qu’elles ne laissent pas indifférentes. On retrouve avec plaisir la plume de Nathalie Dau qui est toujours aussi captivante, poétique et magique. Des textes qui se révèlent souvent tristes, mélancoliques mais qui dégagent une certaine magie qui les rendent captivantes.

En Résumé : Un recueil de nouvelles qui est à l’opposé du premier, plus sombre et mélancolique mais qui offre une nouvelle fois un très bon moment de lecture. On quitte l’univers des contes et légendes pour entrer dans histoire plus contemporaines et fantastiques traitant des mythes et religions, ce qui peut surprendre mais ne m’a pas dérangé le moins du monde. La plume de l’auteur est toujours aussi poétique et pleine d’émotions et ne laisse pas indifférent.

 

Ma Note : 8/10

Précédent

Un An Déjà!!!

Suivant

Coraline & Other Stories – Neil Gaiman

  1. Dead Souls

    Voila un recueil qui me semble très interessant,tu m’as donné très envie de me procurer ces deux tomes!merci de cette découverte!

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :