Coraline & Other Stories – Neil Gaiman

coraline-and-other-stories.jpg Résumé : When Coraline explores her new home, she steps through a door and into another house just like her own – except that things aren’t quite as they seem. There’s another mother and another father in this house and they want Coraline to stay with them and be their little girl.
Coraline must use all of her wits and every ounce of courage in order to save herself and return home … but will she escape and will life ever be the same again?

Elsewhere in this collection, a sinister jack-in-the-box haunts the lives of the children who ever owned it, a stray cat does nightly battle to protect his adopted family, and a boy raised in a graveyard confronts the much more troubled world of the living. From the scary to the whimsical, the fantastical to the humorous, Coraline & Other Stories is a journey into the dark, magical world of Neil Gaiman.

Edition : Bloomsbury

 

Mon Avis : Je continue à me plonger dans l’univers de Neil Gaiman dont je suis toujours aussi fasciné par sa façon de créer et mettre en place les univers. Cette fois ci je me suis lancé dans Coraline et je dois bien avouer que ce qui m’a convaincu d’acheter Coraline & Other Stories c’est la magnifique édition mise en place par Bloomsbury. Une édition noire et blanche avec la tranche des pages noire, une couverture, illustrée par Holly MacDonald ainsi les illustration de Dave McKean à l’intérieur du livre ont fait que je suis tombé sous le charme de l’objet. En plus de Coraline on retrouve dans ce livre onze nouvelles.

Coraline : Coraline vient d’emménager dans une nouvelle maison. Elle passe ses journées comme elle peut entre ses jeux et ses voisins excentriques car ses parents n’ont pas vraiment le temps de s’occuper d’elle. Un jour elle va traverser un drôle de passage et va se retrouver dans une maison ressemblant trait pour trait à chez elle mais où vivent d’Autres parents et d’Autres Gens et où les chats parlent. Gaiman a décidé avec ce livre d’écrire une histoire mélange de conte mais aussi de frayeur, enfin pas trop non plus ça reste un livre jeunesse.

Je dois bien avouer que l’auteur à réussi son pari en nous offrant une histoire vraiment magique, fantastique et pleine d’aventures mais aussi de frissons, et de noirceur. L’univers crée par l’auteur est finalement assez simple et à un certain aire de ressemblance avec Alice qui découvre un monde parallèle mais la plume de l’auteur fait qu’on se retrouve finalement emporté dans l’histoire. Coraline est une héroïne pleine de courage qui ne se cache pas de sa peur et va tout faire pour sauver les gens qu’elle aime.

On sourit, on s’amuse, on s’effraie de ce livre mais malgré tout je dois dire que l’histoire se révèle tout de même très linéaire sans véritables surprises et aussi assez courte. Je ne me suis pas laissé autant emporter que L’Etrange Vie de Nobody Owens. Malgré tout cette histoire se révèle très plaisante et devrait plaire pleinement aux plus jeunes mais aussi faire frissonner les plus grands.

The Case of the Four and Twenty Blackbirds : Une histoire courte retraçant l’enquête d’un détective prive sur le meurtre de Humpty Dumpty. L’auteur a crée un univers un peu loufoque mais aussi très porté sur le style des vieux policiers avec un détective fauché, une jeune femme d’une grande beauté et un meurtre vraiment louche. L’ambiance est prenante et captivante mais voilà l’histoire est vraiment trop courte, les indices tombent trop rapidement pour aboutir à la conclusion.

Troll Bridge : Voilà une très belle histoire racontant comment un jeune garçon convainc un troll de ne pas manger sa vie mais de revenir quand il sera devenu plus mature et plus riche d’anecdote. L’histoire est surprenante, pleine de sentiments et la conclusion est vraiment déroutant sur comment on vit sa vie et sur la solitude.

Don’t Ask Jack : Une très courte histoire vraiment sombre sur l’histoire d’un jouet maléfique qui hante la vie des enfants. Au final une histoire vraiment courte mais intense et pleine de frissons.

How to Sell the Ponti Bridge : Il existe un club de malfaiteur où se regroupent tous les plus grands. Lors d’une réunion ils discutent des arnaques impossibles à réaliser comme vendre la Tour Eiffel ou encore le Pont Ponti, mais voilà un homme va raconter comment il a réussi à vendre le Pont Ponti. Une histoire vraiment sympathique sur une arnaque vraiment parfaitement menée mais au final peut être un peu trop linéaire.

October in the Chair : Les différents mois de l’année se retrouve pour se conter des histoires. C’est au tour d’Octobre qui va conter l’histoire d’un gamin maltraité par toute sa famille qui a décidé de fuguer et va rencontrer un fantôme. On retrouve ici tout la magie de conteur de Neil Gaiman à travers cette rencontre fantastique et pleine de magie et de mystères.

Chivalry : Une nouvelle vraiment étonnante et pleine d’humour. Imaginez qu’une vieille dame découvre le Saint Graal dans une brocante et trouve qu’il va très bien sur sa cheminée. Galaad le chevalier de la table ronde va tout faire pour qu’elle renonce à cette relique sacrée. Une histoire pleine d’humour et de poésie.

The Price : Voilà une histoire étrange l’auteur a l’air de raconter son histoire et parle d’un chat noir qu’il possède et qui toutes les nuits se bat et revient blessé. Une histoire véritablement touchante, passionnante mais aussi, d’un certain côté, effrayante quand on découvre contre qui se bat le chat.

How to Talk to Girls at Parties : Voilà une question que tout les garçons se posent comment parler avec une fille en soirée. Neil Gaiman va reprendre cette question à sa sauce en nous offrant une soirée un peu spéciale. Une histoire complètement folle et pourtant sensible sur les relations entres les hommes et les femmes.

Sunbird : Le groupe des plus grands gourmets découvre qu’ils ont déjà gouté de tout sur terre et ne savent plus quoi tester. Un de leur membre leur propose de goûter une espèce unique, le Sunbird. Une histoire vraiment étrange et fascinante avec des personnages vraiment excentriques et passionnants. La fin est surprenante même si attendue.

The Witch’s Headstone : Une nouvelle qui correspond en fait à un des chapitres du livre L’Etrange Nobody Owens lorsqu’il va rencontrer la sorcière du cimetière.

Instruction’s : Un petit poème fort sympathique qui vient clôturer ce livre.

Au final Voilà une lecture plaisante et vraiment très sympathique où la plume et l’imagination de Neil Gaiman font toujours effet et sont toujours emplis de magies et de mystères qui ne laissent pas indifférents. Même si ce livre m’a paru un peu moins prenant que L’Étrange Vie de Nobody Owens je me suis tout de même régale avec ces histoires.

En résumé : j’ai passé un bon moment avec ce livre où les histoires de Neil Gaiman sont toujours aussi magiques et pleine de rêves et de mystères. Des histoires plus jeunesses, même si tout le monde peut les lire sans problèmes, qui jouent aussi sur les peurs pour faire frissonner son lecteur de plaisir mais aussi un peu d’effroi. La plume de l’auteur est toujours aussi dense, soignée et onirique. Les nouvelles de ce livre ne sont pas toutes aux mêmes niveaux mais touchent toujours le lecteur.

 

Ma Note : 8/10

Précédent

Contes Myalgiques II, Les Atouts du Diable – Nathalie Dau

Suivant

Wastburg – Cédric Ferrand

  1. Je n’ai lu que Coraline, mais j’avais beaucoup aimé 🙂 Même si bon, moi je trouve que c’est un peu flippant tout ce qui arrive à cette pauvre Coraline.
    D’ailleurs, je pense qu’en tant qu’adulte ça doit plus nous faire frisonner que pour des enfants.

  2. Moi aussi j’avais craqué dessus à cause de l’édition noire et blanche, je te jure, cette faiblesse esthétique…
    La lecture était plaisante mais comme tu le dis, elle manque un peu de surprise, et les petites nouvelles qui suivent ne sont pas toutes aussi bonnes les unes que les autres. Je préfère nettement
    ses romans !

  3. Ah je n’ai pas cette édition avec les autres histoires… dommage. Peut être un jour! J’aime beau cette Coraline!

  4. Non au contraire je l’ai lu en anglais.

  5. J’ai lu Coraline mais pas encore fait mon article (c’est pour une LC au mois de Novembre).
    J’ai été un peu déçue, je m’attendais à retrouver la magie de Nobody mais non… Une jolie histoire mais plus pour les enfants à mon avis.

  6. J’ai eu un peu de mal avec cette histoire petite, et visiblement, le temps n’a rien changé à tout ça… dommage !

  7. Votre site est bien, déjà le design est réussis, puis les livres que tu choisis ont l’ai trés bien, J’ai lût Coraline mais pas les autres versions que tu as.
    Si tu veux voir ma chroniques, direction mon blog :
    http://www.milohomeblog.blogspot.fr

    Milohomeblo

    • Il faut dire que j’ai une version anglais ça doit jouer sur les textes présent dans le livre. En tout cas merci pour ton commentaire je vais faire un tour sur ton blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :