Fils Des Brumes Tome 3, Le Héros Des Siècles – Brandon Sanderson

le héros des sièclesRésumé : Pour mettre fin à la tyrannie, Vin a tué le Seigneur Maître. Mais en essayant de fermer le Puits de l’Ascension, elle a laissé s’échapper une des formes maléfiques de l’Insondable. Depuis, ses Inquisiteurs et les brumes font toujours plus de victimes, tandis que les cendres qui tombent du ciel sont devenues incroyablement lourdes, menaçant d’ensevelir le pays et d’affamer les hommes. Vin et l’empereur Elend Venture espèrent sauver ce qui peut encore l’être. Mais pour cela, ils devront découvrir les derniers secrets du Seigneur Maître : l’ultime cachette d’atium, le plus puissant métal des Fils-des-Brumes, et l’identité du Héros des Siècles.

Edition : Orbit

 

Mon Avis : Je suis directement tombé sous le charme des deux premiers tomes de cette trilogie dont vous retrouverez ma chronique du tome 1 ici, et celle du tome 2 . J’espérais donc retrouver le même niveau dans ce troisième tome et je dois dire que je n’ai pas été déçu. Brandon Sanderson est une véritbale découverte pour moi et je vais découvrir sa bibliographie avec plaisir. La couverture reste dans le même style que les deux premiers tomes et je la trouve sympathique, mais je dois dire que ma préférée reste celle du tome 1.

Nous avions laissé les protagonistes dans un monde au bord de l’agonie et de la destruction après que vin ait libérée une force de destruction pensant, en fait, répondre à la prophétie qui sauverait le monde. Un an plus tard tout n’est finalement pas perdu et Vin et Elend sont à la recherche du dernier espoir de la planète. L’intrigue se lève complètement dans ce troisième tome et nous dévoile un schéma complexe et vraiment efficace. L’auteur a le chic pour mener le lecteur par le bout du nez, et des choses qu’on croyait acquises ou banales dans les tomes précédents prennent ici une ampleur plus importante pour notre plus grand plaisir. On retrouve dans ce tome des révélations et des rebondissements à foison et plus on avance dans l’histoire, plus on se demande comment tout ça va finir; on tourne donc les pages avec envie.

L’univers se développe dans ce tome, déjà par le fait que l’empereur Venture décide de sauver son peuple et pour cela il va devoir conquérir certains régions et donc découvrir un peu plus concernant les dominats mais surtout plus sur la façon dot les peuples ont réagis face à la fin du règne du tyran. L’auteur nous en apprend un peu plus sur les Koloss mais surtout, ce que j’ai trouvé le plus intéressant, c’est le peuple Kandra qu’on découvre plus en profondeur et qui est fascinant. L’auteur parle beaucoup aussi de ce Héros des Siècles et on a du mal à déterminer qui va endosser ce rôle, l’auteur jouant avec le lecteur et posant des indices ici ou là qui font qu’on se pose des questions jusqu’à la fin. Le combat entre les deux divinités n’est pas une nouveauté mais j’ai trouvé le sujet très bien traité et efficace.

Concernant les personnages ils sont toujours aussi efficaces et denses, de plus dans ce tome ils prennent tous de l’ampleur, il n’y a pas de protagoniste principal comme pouvait l’être Kelsier et Vin dans le tome 1. Non, ici ils sont tous important allant de Vin à Spectre, chacun ayant un rôle crucial à jouer dans l’intrigue. Vin et Elend sont toujours aussi complémentaire mais ont beaucoup évolué, Elend par exemple est devenu un véritable empereur et s’est rendu compte que pour gouverner il faut des fois savoir imposer des décisions au peuple pour son propre bien, mais il doute, il a peur de devenir un nouveau Seigneur Maître. J’ai énormément accroché à Sazed qui a toujours été un pilier d’optimisme et se retrouve à se poser des questions, l’auteur joue avec lui tout en nuance et interrogation. C’est donc le doute qui domine chacun des personnages et c’est ce qui va les faire évoluer et leur faire prendre de l’ampleur et les rendre captivants. De plus aucun personnage n’est bon ou mauvais.

L’écriture de l’auteur est toujours aussi simple et efficace, l’auteur dévoilant son intrigue au fur et à mesure et offrant une atmosphère vibrante et angoissante où on se demande bien ce qui va arriver. J’ai beaucoup apprécié les petits paragraphes présent à chaque début de chapitre. Puis arrive la conclusion et j’en suis resté pantois, j’ai été agréablement surpris par cette fin qui, en plus de répondre à toutes les questions, m’a véritablement convaincu. Cette conclusion n’est ni téléphonée ni artificielle elle est tout bonnement logique à la lecture des trois tomes. L’auteur nous a manipulés jusqu’au bout pour le plus grand plaisir du lecteur et nous livre ainsi un tome véritablement épique et efficace.

En Résumé : Voilà une trilogie que je vous recommande de découvrir. Dans ce dernier opus de la trilogie l’auteur a su jouer parfaitement avec le lecteur et dévoile finalement l’ampleur de son intrigue et de la manipulation des protagonistes. Les héros sont toujours aussi profond et efficaces remplis de doutes qui vont les faire évoluer jusqu’à cette conclusion efficace et surprenante. Le style de l’auteur simple, efficace et sachant jouer avec ses propres règles rend cette trilogie vraiment passionnante à lire.

 

Ma Note : 9/10

Précédent

Chronique du Tueur de Roi Première Journée, Le Nom du Vent – Patrick Rothfuss

Suivant

Le Jeu de L’Ombre – Sire Cédric

  1. Déjà terminé??
    Bon c’est décidé, cette semaine je commence le tome 1, il faut que je l’ai lu avant les Imaginales puisque Brandon Sanderson y sera 🙂

  2. Je ne suis pas encore sûre à 100 % (je n’ai pas encore pris mes billets de train) mais j’ai vraiment très envie de venir, ce sera mon premier festival 🙂

  3. Et voilà, un converti de plus ! Je ne crois pas qu’on puisse résister à Sanderson après avoir lu cette trilogie. Je ne sais pas si tu as lu autre chose déjà mais Warbreaker est absolument génial
    également. J’attends impatiemment la sortie du prochain dans l’univers de Mistborn, après une fin comme celle-la je me demande bien ce qu’il va pouvoir inventer (un retour en arrière peut-être ?).

  4. Comme tu dis, c’est vraiment une trilogie à découvrir, je finis d’ailleurs avec un coup de coeur pour le 3eme tome et je suis d’accord avec ce que tu dis sur les personnages. 🙂

  5. Je suis d’accord avec toi et surtout avec le fait que l’auteur sait nous mener par le bout du nez tout en nous fournissant une fin logique et imprévue à la fois, un vrai tour de force !

    Par contre je me demande, que veux-tu dire par le fait que personne n’est ni bon ni méchant ? Je ne vois pas la moindre méchanceté dans Elend ou Sazed, par exemple.

  6. Ah oui là tu as raison, c’est un gros point fort de ce livre d’ailleurs, le fait de montrer le monstre absolu sous un meilleur jour.

    En ce qui concerne les dieux comme ca, tu devrais lire « Warbreaker » (si ce n’est pas déjà fait), du même auteur ; là il présente un panthéon dont les dieux sont des hommes quasi-ordinaires, c’est
    intéressant aussi !

  7. Et une note amplement méritée, c’est une trilogie absolument originale et prenante, bien écrite, avec des personnages très aboutis. J’ai adoré aussi et comme tu le dis, Sanderson nous mène vraiment
    par le bout du nez ^^

  8. Un 3e tome excellent pour toutes les raisons que tu donnes ! Je ne saurais mieux dire ! Je dois dire que j’ai été très surprise par certains retournement et que Sanderson sait bien jouer avec ses
    lecteurs ! 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :