Le Langage des Pierres Tome2, Le Dit de L’Eau – Pamela Freeman

le dit de l'eauRésumé : Voilà mille ans, lorsque le peuple d’Acton traversa le Col de la Mort, les Onze Domaines s’en trouvèrent irrévocablement changés. Ceux qui vivaient là furent jetés sur la route, et ressassent aujourd’hui encore leur ressentiment. Mais que s’est-il réellement passé au Col de la Mort ?

En usant d’une magie ancestrale, Ronce trouve un moyen de voyager dans le passé ; elle y découvrira que l’histoire de son pays n’est pas aussi simple qu’elle le paraît. Frêne, de son côté, va chercher à comprendre pourquoi son père ne lui a jamais enseigné les chansons secrètes des Voyageurs.

Mais, pendant ce temps, les morts se lèvent, de plus en plus nombreux, et détruisent tout sur leur passage, accomplissant la vengeance macabre d’Épervier, le noir enchanteur. Pour l’arrêter, Ronce et Frêne doivent impérativement trouver les réponses à leurs questions – des réponses cachées dans les eaux tumultueuses du fleuve du temps…

Edition : Pygmalion Fantasy

 

Mon Avis : Il y a quelques semaines j’ai chroniqué le premier tome de cette trilogie, Le Dit du Sang, ici, et je dois dire que j’en étais sorti conquis principalement grâce par des personnages réalistes et humains mais aussi un univers et une culture complètement originale. J’avais hâte de lire la suite, de me laisser de nouveau envouter par nos protagonistes. Je dois dire que je trouve la couverture, réalisée par Alain Brion, vraiment magnifique.

Concernant l’intrigue, ne vous fiez pas au quatrième de couverture qui selon moi, malgré sa précision, est un peu trop détaillé ce qui éclipse toute la subtilité de ce livre. On reprend l’histoire où on s’était arrêté au tome 1, dans la quête de vengeance d’Epervier contre le peuple d’Acton qui a conquis le pays et obligé ses ancêtres à devenir des voyageurs il y a un millénaire de ça. L’intrigue, selon moi, trouve son originalité dans son déroulement. Pour empêcher Epervier d’assouvir sa vengeance, Ronce et ses compagnons vont devoir retrouver les ossements d’Acton, le monstre qui a conquit leur contrée. Ronce va donc être envoyée par les dieux pour découvrir le passé et ainsi connaître la vie et la mort d’Acton. Ce procédé de voyager dans le passé m’a paru vraiment original et intéressant permettant de dévoiler Acton, un personnage plus complexe que le monstre sanguinaire décrit par les légendes. Une intrigue passionnante et envoûtante qui fait qu’on a du mal à lâcher le livre.

Les personnages suivis s’étoffent dans ce tome et je dois dire qu’ils sont toujours aussi passionnants, concrets, attachants mais surtout terriblement humains et profonds. Leur complexité fait qu’il est dur de vouloir les juger, et leurs émotions sont tellement bien retranscrites qu’on a du mal à ne pas les partager. C’est l’une des grande force du livre ces personnages tellement attachants, mais aussi son système de narration qui offre quelques pages aux personnages secondaire pour nous dévoiler son histoire. Je trouve cela vraiment original de laisser la parole aux
« seconds couteaux » et cela offre un point de vue intéressant concernant certaines actions et réactions.

L’écriture de l’auteur est toujours aussi rafraîchissante, passionnante oscillant dans ce tome entre moments d’actions et moments de poésie et d’émerveillements. Une plume sombre mais pourtant sensible et toujours terriblement humaniste, chaque personnage crée par l’auteur ayant ses bons et ses mauvais côtés. Le procédé de narration utilisé par l’auteur offre ainsi une profondeur supplémentaire dans son histoire et dans la compréhension de son intrigue. L’auteur offre aussi ainsi une vision plus large de cette lutte et permet ainsi de mieux comprendre les tenants et les aboutissants.

Mais voilà l’autre point fort de ce livre est l’originalité, et surtout, la maîtrise du monde crée par l’auteur. Que ce soit les divinateurs utilisant les pierres, la résurrection en fantômes, les cultures des différents peuples, etc … L’auteur a su crée un monde propre à elle, originale et parfaitement bien ficelé qui mérite d’être découvert. Chaque page dévoilant un peu plus de cette culture et cette mythologie. Une suite vraiment passionnante dont dont j’ai eu beaucoup de mal à lâcher avant d’en connaître la fin, une fin qui ouvre a un troisième tome s’annonçant aussi palpitant et intéressant. Un tome contant une histoire d’hommes et de femmes en conflit.

En Résumé : Ce second tome est tout aussi réussi que le premier à travers une intrigue plus subtile et passionnante que nous laisse croire le quatrième de couverture, des personnages profonds, réels et surtout humain, un univers original et maîtrisé et surtout une écriture toujours aussi fascinante et intrigante. Un cycle de Fantasy qui, selon moi, mérite d’être découvert.

 

Ma Note : 9/10

Précédent

Mes Achats du Mois de Janvier

Suivant

Patient Zero – Jonathan Maberry

  1. Alexielle

    Ah! Maintenant que j’ai lu ton billet j’ai encore plus hâte de lire cette suite!!!!!

  2. veronique

    He bien c est raté pour lire la suite… Je viens de finir le tome 2 et j ai meme appelé flammarion et correspondu par mail pour savoir quand nous pourrions lire le tome3! JAMAIS ! en raison du peu
    de succes commercial, ce livre ne sera pas publié… Donc si on veut connaitre la fin c est en anglais… Je vais voir si c est possible… 🙁 snifff

  3. Un sandale éditorial !
    Comme pour « Les Faiseurs de Mirage » de Glenda Larke, on ne lira jamais en français le tome 3 !

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :