Les Faucheurs sont les Anges – Alden bell

les faucheurs sont les anges Résumé : Temple n’a aucun souvenir du monde avant la chute.
Du monde avant les zombies, avant les camps de survivants, avant les plaines de suie où tombent les vivants et se lèvent les morts.
Temple a quinze ans, mais le temps de l’innocence est depuis longtemps révolu. Seule face à la nature, à ses miracles et à sa sauvagerie, elle est pourtant décidée à profiter de ce que la vie peut encore lui offrir, et à découvrir ce que dissimule l’horizon.
Et derrière cette adolescente au coeur simple et dur, habitée par le désir d’être juste, se profile l’ombre de l’homme qui a juré de la tuer.

Edition : Bragelonne

 

Mon Avis : Je suis un fan de tout ce qui tourne autour de la littérature de zombies. D’ailleurs, depuis quelques temps, ce genre de littérature prend de nouveau d’ampleur et je dois dire que ça me fait plaisir de découvrir ainsi de nouveaux romans de morts vivants. Les Faucheurs sont les Anges fait partie de cette catégorie, malgré le fait que le titre aurait pu faire penser le contraire. Je dois dire que je trouve que l’image de couverture colle parfaitement au livre, mais je trouve de plus en plus dommage que la couverture soit de plus en plus polluée visuellement par des bandeaux de communication publicitaire vantant la réussite du livre à l’étranger.

Ce roman est différent des romans classiques de zombies, on est loin de la frénésie de la catastrophe ou de la tentative de survie désespérer. Il s’agit plus d’un roman humaniste, d’un bout de voyage. On suit ici les aventures de Temple, 15 ans, qui n’à jamais connu la vie avant la catastrophe et qui sillonne les Etats-Unis sans but. L’auteur cherche plus dans ce livre à nous dévoiler une peinture de la société après l’arrivée des zombies et aussi de nous montrer la beauté cachée dans ce monde. Mais je dois dire que l’auteur n’arrive pas toujours à réussir son pari. Il y a des fois où, oui, je me suis senti emporté devant la beauté de ce monde, mais de temps en temps l’auteur se perds dans des descriptions un peu trop longues ce qui gâche toute imagination et empêche d’être emporté.

Alors comme je l’ai dit, ce livre n’est pas centré sur les zombies, mais plus sur le voyage à travers les Etats-Unis, mais aussi intérieur de Temple, le tout, dans un monde ou l’humanité tente de redresser la tête difficilement. Mais voilà il y a quand même pas mal de soucis dans l’univers mis en place, que ce soit d’un point de vue nourriture, boissons, essence ou autre on n’a pas vraiment l’impression que ce monde soit sinistré, tout est encore disponible et Temple n’a aucun soucis pour trouver de quoi se nourrir ou de quoi faire avancer une voiture, ce qui est assez surprenant dans un monde qui a connu le chaos et qui devrait être pillé depuis des années.

On suit tout au long de ce livre le voyage de Temple, qui correspond en fait à un patchwork de rencontres et d’escales dans son périple. Certains de ses arrêts sont vraiment intéressants, prenants et même des fois poignants, mais certains autres paraissent vraiment sans surprises et parfois un peu trop classiques. Je pense principalement au passage avec les mutants qui ressemble fortement à un film de série B et qui m’a paru un peu farfelu et convenu, tandis que des passages comme dans le phare, la conclusion du roman ou encore le train m’ont vraiment captivé et passionné.

Les personnages sont vraiment intéressants à suivre et ne manquent pas de profondeur. L’auteur traite de sujet vraiment intéressant tel que la rédemption, la seconde chance ou encore l’humanité et il les traite de façon intéressante malgré quelques lourdeurs. Temple et L’Idiot sont vraiment des personnages à qui on s’attache quand même facilement mais j’avoue que Moïse par contre a eu du mal à vraiment m’intéresser et me passionner. Comme tout récit se situant après une grande catastrophe la religion est très présente, ce qui ne me dérange pas, mais m’a paru vraiment mal exploité et apporte souvent pas grand-chose au déroulement de l’histoire ou au développement de l’intrigue.

Le style de l’auteur n’est pas mauvais, il arrive par moment à vraiment nous emporter et nous faire admirer la beauté de ce monde, mais des fois il se perd dans des phrases et des descriptions trop longues. De plus l’auteur a voulu écrire son roman dans un style vraiment proche de La Roue, mais n’est pas McCarthy qui veut et l’auteur n’arrive pas à retrouver ce style percutant. Au final un récit humaniste qui offre un moment de lecture agréable mais qui est loin d’être parfait pour complètement m’emporter.

En Résumé : J’ai passé un agréable moment avec ce livre. Il a réussi à m’offrir une histoire avec des moments pleins d’émotions et d’humanité où l’auteur nous dévoile certaines beautés de ce monde, à travers un voyage ou va se mêler rédemption, souffrance et seconde chance. Dommage que l’auteur parfois se perde dans des phases de descriptions trop longues. De plus certains soucis logistiques apparaissent, on trouve par exemple de la nourriture ou de l’essence avec une facilité déconcertante. Les personnages de Temple et de l’idiot sont vraiment profonds et attachants mais j’ai eu un peu de mal à vraiment me passionner pour Moïse Todd. Concernant la plume de l’auteur elle n’est pas mauvaise, mais à trop vouloir ressembler au style de roman La Route l’auteur s’est perdu.

 

Ma Note : 7/10

Précédent

Natalie Lindstrom Tome 1, Regard Violet – Stephen Woodworth

Suivant

Blacksad Tome 4, L’Enfer, le Silence – Diaz Canales & Guarnido

  1. Voilà plusieurs fois que je passe devant ce livre et que je le vois passer sur les pages internet…
    Enfin un avis qui me plaît !

    J’y penserai… En attendant, bonne chronique ! 🙂

  2. J’aime beaucoup les histoires de zombie aussi, et je me réjouis tout autant que ça devienne une « mode ». Il y a quelques perles qui commencent à arriver 🙂

    Je note alors, qu’il est bien mais parfois un peu faible. Je pense que je le lirai sans doute un de ces quatre !

  3. Je suis plus ou moins d’accord avec tout ce que tu as dis, particulièrement pour la nourriture ^^ Mais pour moi, c’était mon premier livre du genre et j’ai vraiment été touchée 🙂

  4. je suis tentée du coup!

  5. Mouai, j’suis pas fan de zombies, du coup, ça ne me dit pas plus que ça ce roman ^^

  6. Critique intéressante. Ce livre m’attire mais je suis toujours dubitatif. Peut être que ta critique va faire pencher la balance.

  7. ma-vision-du-livre

    AAAAAAAAAh je le veuuuux 🙂

  8. Je l’avais repéré à sa sortie, surtout pour sa couverture. Je tenterai l’aventure un de ces jours !

    • Un livre sympathique et qui offre un bon moment de lecture même si j’ai trouvé quelques défauts. J’espère qu’il te plaira si jamais tu le lis.

  9. Je viens de le finir aussi 😉
    J’écris mon avis ce soir mais je m’attendais à en savoir plus sur les zombies… J’ai quand même aimé le côté psychologique des perso 🙂

    • C’est vrai que le but premier du roman n’est pas d’offrir un monde de zombies mais plus un traque dans une Amérique dévastée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :