Léviathan Tome 2, La Nuit – Lionel Davoust

leviathan la nuitRésumé : Plusieurs heures après avoir été aspiré dans les eaux glaciales de l’Antarctique, le corps du chercheur en biologie marine est inopinément découvert, échoué sur une grève, par les employés de la base polaire auquel il est rattaché. Contre toute attente, le naufragé a survécu, mais il semble plongé dans un profond coma. Le verdict des médecins est aussi troublant qu’énigmatique : Michael Petersen est tout bonnement en train de rêver. Ce n’est pas la seule découverte à défier l’entendement ce jour-là : non loin du rivage, une troupe d’orques paraît veiller sur le miraculé.

Ces faits inexplicables ne le sont pourtant pas pour tous : manifestement, ils suffisent à mettre en branle le Comité, dont la surveillance s’exerce sans relâche autour de l’innocent chercheur. Les agents de la puissante organisation secrète s’empressent pour tirer Michael de sa léthargie peuplée de visions, afin de le réinstaller au centre de son petit monde familier.

Alors que Masha engage désormais une partie défensive dans son rôle d’agent double, le FBI s’invite dans le Jeu en la personne d’Andrew Leon. Or, tout semble désigner Michael, à la personnalité notoirement fragile et clivée, comme l’auteur des crimes en série qui visent son cercle familial. Mais l’enquêteur, en mathématicien que l’invisible n’effraie pas, entrevoit une autre hypothèse, capable de faire vaciller même un esprit aussi solide que le sien. D’autant qu’elle rejoint les données produites par un système de mesure des manifestations de l’énergie mentale, dont il est le génial concepteur.

Edition : Don Quichotte

 

Mon Avis : Après un premier tome sympathique (ma chronique ici) qui venait poser les bases de cette trilogie mélange de fantastique et de thriller, j’avais hâte de savoir ce qu’allait nous proposer l’auteur dans ce second tome, tout en espérant une montée de la tension qu’on avait parfois un peu de mal à trouver dans le premier tome.  En tout cas je tiens à remercier Babelio et les éditions Don Quichotte qui m’ont permis de découvrir ce second tome grâce à l’opération Masse Critique. A noter que je trouve la couverture vraiment intéressante et sympathique.

J’attendais de ce second tome de la tension et des rebondissements, surtout après la conclusion du premier, mais le début m’a fait mentir avec un rythme lent, préparant la suite des évènements, apportant les dernières pièces pour lancer vraiment l’histoire dans un rythme haletant et plein de rebondissements. En effet très vite dans ce roman Léviathan entre en scène, apportant cette tension, ce sentiment palpitant que je cherchais permettant à l’auteur de nous offrir des scènes d’actions, de surprises et de rebondissement qui fait qu’on commence vraiment à tourner les pages avec envie d’en savoir plus, de découvrir plus sur ces machinations. L’intrigue continue aussi à tisser sa toile et à se dévoiler lentement au fil des pages, on commence à comprendre certaines clés qui se révèlent primordiales et on se creuse les méninges pour essayer de mieux comprendre les informations qui restent encore obscures. Un second tome qui possède plus de pêche, de tension et d’action, continuant à alterner les personnages pour jouer avec le lecteur, malgré parfois une légère impression de « Matrix » dans les scènes de combat qui m’a légèrement surpris, mais sans vraiment complètement me déranger non plus.

L’univers mis en place par l’auteur se révèle toujours aussi intéressant et efficace, jouant sur des idées mystiques et l’aveuglement de l’Humanité sur certaines forces. On continue découvrir la Main Gauche, ce groupuscule ambigu prônant le côté solitaire tout en travaillant en groupe, mais on commence aussi à découvrir la Main Droite, parti de l’Inquisition de la religion qui cherche à stopper les mages par tous les moyens. Il est difficile de choisir entre les deux camps tant ils sont loin de tout manichéisme, offrant parfois des idées intéressantes et parfois des idées de domination effrayante. L’apport de l’agent du FBI, qui est un scientifique, apporte une vision de ce « troisième camp », surtout au début, celui des profanes enfermés dans leurs idées reçus de la science, loin de toute magie et de tout mysticisme ou religion. Les trois points de vue sont vraiment soignés et apportent des visions différentes de cet univers de façon efficace. L’auteur continue aussi à nous montrer son amour et sa passion pour l’eau, la mer, l’océan, cette masse impossible à maîtriser vraiment, limite divine.

Concernant les personnages je dois bien avouer que j’avais eu un peu de mal, lors du premier Tome, avec Michael, mais ce second Volume permet de dévoiler une partie du mystère concernant ce personnage, le rendant enfin pleinement attachant et surprenant surtout avec le réveil du Léviathan qui se retrouve lié d’une certaine façon à lui. Le personnage laisse enfin voir des sentiments de colère, de souffrance et de haine qui le rendent humain. Concernant Macha elle reste fidèle à ce qu’elle a montrée dans le tome précédent, possédant cet instinct de guerrière que je trouve intéressant tout en se laissant guider par l’amour qu’elle porte à son fils et son mari, loin de tous les préceptes de la Main Gauche et de la Main Droite elle cherche sa voie. On en apprend
aussi plus sur la famille et les amis de Michael dévoilant leurs véritables natures dans ce second tome de façon vraiment surprenante. Les personnages secondaires sont fidèles à eux-mêmes, efficaces, même si parfois ils tombent un peu dans le stéréotype mais rien de bien méchant.

La plume de l’auteur se révèle toujours aussi simple, efficace jouant cette fois parfaitement entre tension et des descriptions vraiment prenantes qui donnent l’impression de vivre l’histoire avec les personnages, même si j’avoue, parfois, quelques longueurs viennent traîner ici ou là. Mais rien de bien grave tant, après un début légèrement lent, je me suis retrouvé emporter par ce second tome vraiment captivant et prenant à l’intrigue captivante qui monte en tension au fil des pages pour aboutir à une conclusion qui m’a véritablement happé et dont j’ai maintenant envie de lire la suite avec impatience. Par contre je ferai le même commentaire que le premier tome concernant les coquilles dans le livre, certes qui n’empêche pas la lecture, mais qui me dérange toujours un peu.

En Résumé : Après un premier tome sympathique, mais qui servait surtout à poser l’univers et les personnages, ce second se révèle vraiment captivant et efficace et j’ai passé un vraiment bon moment de lecture avec ce livre. L’intrigue, après un début un peu lent, gagne en tension offrant une lecture haletante et passionnante. L’univers mis en place par l’auteur est toujours aussi sympathique et offre toujours des idées et des réflexions vraiment intéressantes. Les personnages se révèlent attachant et même Michael gagne en densité et en humanité, je reprocherai juste peut être un ou deux personnages secondaires un peu stéréotypé mais rien de bien méchant. Le style de l’auteur se révèle toujours aussi simple et nous plonge facilement dans son monde. Au final un second tome qui me donne vraiment envie de lire la suite.

 

Ma Note : 8/10

Précédent

Léviathan Tome 1, La Chute – Lionel Davoust

Suivant

Mes Achats du Mois d’Octobre

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :