L’Instinct du Troll – Jean-Claude Dunyach

l'instinct du trollRésumé : « Glissez-vous dans l’intimité d’un troll le temps de quatre aventures qui font trembler la terre jusqu’aux tréfonds des mines les plus obscures. Bien sûr, pour cela, vous allez devoir franchir les falaises du Désespoir, affronter les périls du col des Assassins et vous enfoncer dans les marais de la Mort sinueuse, mais ne vous inquiétez pas : après, c’est fléché. Et, avant, mieux vaut savoir que, s’il faut qu’un troll s’habille pour une occasion spéciale, il convient de le prévenir dix ans à l’avance. Surtout, n’oubliez jamais que l’eau ferrugineuse est un fléau qui ravale le troll au rang de l’homme. Alors, vous qui entrez ici, laissez toute espérance ainsi que vos affaires personnelles au vestiaire. Et n’oubliez pas de rapporter vos notes de frais. »
Ayerdhal.

Edition : L’Atalante

 

Mon Avis : Ce livre a très rapidement réussi à m’attirer, il faut bien l’avouer, grâce à sa couverture, illustrée par Gilles Francescano, que je trouve superbe. Vu qu’en plus j’avais justement très envie de découvrir un peu plus des écrits de Jean-Claude Dunyach, et ajouter à cela une accroche intéressante en quatrième de couverture écrite par Ayerdhal, ce roman a donc assez facilement terminé sa course dans ma PAL. Ce livre comporte au final quatre nouvelles, qui peuvent se lire séparément, mais qui ensemble forment un récit cohérent.

Ah le Troll, cet être de légende, souvent connu pour sa taille géant et sa force inébranlable, parfois aussi sa stupidité, sauf qu’ici même s’il garde certaines de ses caractéristiques, notre héros est surtout un cadre moyen, gérant d’une mine pour un grand groupe dirigé par les Hommes, mais aussi aventuriers et héros par moments. Sauf que voilà tout démarre mal pour lui dès les premières lignes, il a oublié ses justificatifs de notes de frais et doit donc retourner les chercher, mais pire que tout son supérieur a décidé de déchaîner l’enfer sur lui : il lui a fourni un stagiaire. Comme vous vous en doutez c’est sur l’aspect de l’humour et de l’ironie que l’auteur a décidé de construire son récit et je dois bien avouer que cela marche vraiment bien, se révélant très réussi. C’est bien simple j’ai rapidement été captivé par les différentes histoires proposés au point que j’ai quasiment lu ce petit livre d’une seule traite. Il offre ainsi, au travers d’une histoire de Fantasy revisité, une critique acerbe et terriblement efficace sur notre société, que ce soit à travers le monde du travail comme à travers l’importance du progrès et des évolutions dans notre vie. L’ensemble est traité de façon légère, mais n’empêche pas de se révéler dense et intelligente dans les réflexions qu’il ouvre au lecteur. Les différentes nouvelles se révèlent fluides, entraînantes et offrant aussi de nombreuses surprises.

Concernant l’univers qui nous est présenté au fil des pages, il se révèle vraiment intéressant, reprenant les bases de la Fantasy et des mythes, pour mieux les réutiliser, les détourner voir même les transformer. Franchement la réécriture du mythe Arthurien restera dans mon esprit pendant un long moment encore tant il m’a fait rire. Alors après parfois le mélange entre univers contemporain et celui de l’imaginaire offre un peu trop de décalage, cherchant aussi peut-être un peu trop l’aspect humour et le bon mot, mais franchement rien de non plus gênant. Là où par contre je m’y suis pleinement retrouvé c’est dans la vision de l’entreprise que nous propose l’auteur, entre note de frais, comptabilité, production, stagiaire, restructurations, évolutions .. etc. Elle se révèle tellement véridique, très proche aussi parfois de ce que j’ai connu et qu’on sent que l’auteur connaît bien le sujet. Mais c’est surtout dans l’évolution de ce background que l’ensemble gagne aussi en intérêt, soulevant de nombreuses questions sur le changement dans le monde du travail que je vous laisse découvrir, mais qui m’ont captivé.

Concernant les personnages, il faut bien avouer qu’ils se révèlent tous sympathiques, attachants et intéressants à découvrir. Entre le Troll qui doit faire face à des changements qui le dépassent et dont il a du mal à en voir les conséquences, un stagiaire pas très doué, un peu égocentrique, mais qui va rapidement apprendre, ou bien encore Sheldon passionné de nouvelles technologies et prince charmant nouvelle génération et aussi la fille du capitaine rebelle, on obtient un panel de personnage des plus hétéroclites, humains, touchants et surtout très drôles, qui changent, avancent et évoluent au fil du récit. Même les personnages secondaires ne sont pas en reste, venant apporter un plus à l’ensemble. Entre aventures, paperasseries, découvertes et mariages ils vont nous offrir un sacré dépaysement et de belles surprises.

La plume de l’auteur se révèle efficace, entraînante et pleine d’humour et de calembours qui font que j’ai tourné les pages avec plaisir et envie d’en apprendre plus sur la vie de ce Troll. Alors après certes, toutes les nouvelles ne sont pas aussi rythmées et parfois quelques légères longueurs se font ressentir, mais franchement rien de bien gênant tant on ne peut que sourire et être captivé devant les nombreuses péripéties qui parsème le parcours de nos héros ainsi que par sa vision de notre monde. Au final on obtient là un livre de Fantasy humoristique réussi et plein d’entrain qui, je pense, mérite d’être découvert et offrir une lecture  vraiment très agréable. Qui sait, si l’auteur décide un jour de revenir dans cet univers, je lirai avec grand plaisir.

En Résumé : J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce livre qui nous propose de découvrir un récit de Fantasy bourré d’humour et d’ironie, brossant un portrait réaliste du monde du travail et de la société et surtout offrant une histoire efficace, entrainante et percutante. L’univers propose de revisiter de façon pertinente et pleine d’esprit les codes et les mythes du genre pour mieux les transformer voir les détourner. Alors c’est vrai, parfois, l’aspect contemporain mis en avant crée un peu trop de décalage, mais franchement rien de bien dérangeant. La grande force vient de la vision qui est proposée par l’auteur sur l’entreprise qui parait tellement réaliste et brossé de façon sarcastique qu’elle se révèle efficace. De plus elle offre aussi de nombreuses réflexions, principalement dans son évolution au fil des pages. Les personnages sont attachants, travaillés et drôles et surtout ils proposent un panel vraiment hétéroclites que ce soit dans les points de vues comme dans les visions qu’ils ont du monde. La plume de l’auteur se révèle entraînante, soignée et pleine d’humour, nous happant rapidement et, même si certains textes m’ont paru posséder quelques longueurs, voir certains jeux de mots qui ont eu du mal à faire mouche, dans l’ensemble on a là un roman de Fantasy Humoristique plus que réussi qui donne envie d’en apprendre plus.

 

Ma Note : 8/10

Précédent

Les Kerns de L’Oubli Tome 1, L’Exil – Feldrik Rivat

Suivant

The Rook, Au Service Surnaturel de sa Majesté – Daniel O’Malley

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :