Loup, Y Es-Tu? – Henri Courtade

Loup y es tuRésumé : Et si les êtres maléfiques des contes de notre enfance existaient réellement ?
Sans doute ces créatures vampiriseraient-elles notre planète. Elles seraient de tous les génocides, manipuleraient les plus grands dictateurs. Bref, tapies dans l’ombre d’Hitler ou sous le feu
des projecteurs des plateaux télé, elles auraient entre leurs mains expertes le devenir de l’humanité. Sinistre tableau !
Si de tels êtres vivaient, il serait à souhaiter que leur alter ego bienfaisant existe également. Qu’en ce début du XXIe siècle, ces personnages merveilleux s’éveillent et décident de se battre.
Et alors, qui sait de quel côté la balance pencherait…

Edition : Mille Saisons

 

Mon Avis : Cela faisait un petit bout de temps que j’entendais parler de ce livre en bien. Lors de mon passage en librairie quelle ne fut pas ma surprise de le découvrir en rayon. Je ne me fis donc pas prier pour l’acheter et ainsi me faire mon avis sur ce livre qui commence à faire parler de lui. Je dois dire que le travail effectué par la jeune maison d’édition Mille Saison est remarquable que ce soit la couverture que je trouve très belle ou encore la qualité du papier.

Imaginez que les créatures de nos contes de fées existent vraiment. Imaginez que certains des être maléfiques prennent insidieusement le pouvoir sur notre planète. C’est ce que vont se rendre compte Virginia Woolf et Albe Snösen respectivement le Chaperon Rouge et Blanche Neige. Elles sont peut être le dernier espoir pour arrêter ce mal, Cendrillon et La Belle Au Bois Dormant ayant déjà été éliminées.

L’idée de reprendre les contes de fées et de mélanger le fantastique a notre réalité est très intéressante et très bien amenée dans ce roman. Ce décalage sera présent tout le long du livre sans jamais déranger le lecteur, l’auteur maîtrisant parfaitement son histoire. L’intrigue est cohérente et bien menée et le découpage en chapitres courts fait qu’on ne s’ennuie pas un seul instant tout en tournant les pages avec envie. Mais voilà je trouve que l’auteur ancre peut être trop son récit dans notre monde laissant un peu de côté toute cette féerie et cette magie.

Concernant les personnages je dois dire qu’ils sont bien travaillés, ils sont facilement accessibles et on s’accroche rapidement à eux partageant leurs émotions et les aléas de leurs histoires même si des fois certaines de leurs raisons paraissent obscures. Par contre tous les personnages sont magnifiques, les filles aux formes parfaites, les hommes parfaitement sculptés, même le loup possède une musculature et un parfum enivrant. Je sais qu’il s’agit d’une réécriture des contes de fées mais quelques imperfections n’auraient pas été superflues, et surtout je dois dire que les personnages sont assez manichéens, mis à part le loup qui est le personnage le plus complexe du livre on remarque vite les gentils d’un coté et les méchants de l’autre.

L’écriture de l’auteur est simple, fluide et efficace offrant ainsi une lecture passionnante et faisant oublier certaines longueurs. Mais un des principaux atouts de ce livre est pour moi la réflexion sous-jacente présente dans le livre concernant la manipulation des foules par les médias, les conséquences de la seconde guerre mondiale et l’interdiction d’oublier et d’autres sujets encore telle que les manipulations des états dans les guerres.

J’aurai juste quelques reproches à faire à l’auteur c’est des fois de prendre trop de temps à tenter de nous expliquer un point qu’on avait déjà compris précédemment et aussi une fin qui me parait un peu trop « Happy End ». Mais sinon je dois dire que j’ai passé un agréable moment à lire ce livre.

En Résumé : Je dois dire que j’ai passé un bon moment de lecture avec ce livre à travers une intrigue intéressante, parfaitement maîtrisée, des personnages attachants et bien travaillés et une écriture simple et efficace. Alors bien sur quelques imperfections sont présentes mais rien de bien dérangeant. Un premier roman pour l’auteur qui mérite le coup d’œil.

 

Ma Note : 8/10

Précédent

Les Dragons De La Cité Rouge – Erik Wietzel

Suivant

La Route – Cormac McCarthy

  1. Ce livre a l’air sympa et j’aime beaucoup la couverture !
    Je le vois sur livraddict (Henri Courtade est sur le forum, non ?)
    Mélanger le réel et les contes de fées, bonne idée ! ^^ (même si apparemment il est plus dans notre monde que dans la féerie)

  2. Moi aussi j’ai bien aimé l’idée de base qui somme toute, est assez originale. J’ai fortement apprécié aussi que les personnages évoluent dans le temps et que leur psychologie ne soit pas figée.
    Huhu j’ai eu la même impression, pas assez de choses sous-entendues pour moi.

  3. Elizabeth-Bennet

    Le Petit Chaperon Rouge s’appelle Virginia Woolf ? Lol. Hâte de le lire en tout cas !

  4. Ce livre m’a intriguée dès sa sortie avec sa belle couverture. Ton avis est très encourageant et je pense que je n’attendrais plus très longtemps pour me le procurer !

    • BlackWolf

      J’espère qu’il te plaira alors autant qu’à moi. Bonne lecture et merci pour le commentaire 🙂

  5. Je suis globalement d’accord avec tes remarques, et j’aurais donné la même note pour ce roman 🙂 Un très bon moment !

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :