Récidive – Sonja Delzongle

Résumé : Saint-Malo, hiver 2014. Du haut des remparts, sorti de prison, Erwan Kardec contemple la mer en savourant sa liberté. Il y a trente ans, il a tué sa femme à mains nues, devant leur fille, Hanah. Jamais il n’aurait été démasqué si la fillette n’avait eu le courage de le dénoncer. Malade, nourri d’une profonde haine, il n’aura de cesse de la retrouver avant de mourir.
À New York, au même moment, Hanah, qui a appris la libération de l’assassin de sa mère, est hantée par le serment qu’il lui a fait de se venger. De cauchemars en insomnies, son angoisse croît de jour en jour. Pourquoi a-t-il tué sa mère? Quand surgira-t-il? Quels sont ces appels anonymes?
La confrontation est inévitable.
Quand on est traqué, mieux vaut-il se cacher, ou regarder la mort dans les yeux?

Edition : Denoël Sueurs Froides (parution le 06/04/2017)

 

Mon Avis : J’avoue, depuis quelques semaines l’envie de me plonger dans un petit Thriller me titillait. Par conséquent quand on m’a proposé de découvrir ce roman, j’avoue je me suis assez facilement laissé tenter. Alors autant le dire tout de suite, je n’avais jamais lu aucun roman de Sonja Delzongle avant de me lancer dans la découverte de ce Récidive, même si j’en avais déjà entendu parler par les différents blogs que je suis. Vu que les romans sont indépendants les uns des autres, ça ne s’avère en rien bloquant. Puis bon situer le récit à Saint-Malo a le don de titiller ma curiosité, appréciant beaucoup cette ville.

Le roman débute avec Hannah, qui se retrouve en face de Jimmy Nash avant son exécution. Elle avait aidé à son arrestation, il souhaitait donc lui parler avant sa fin et qu’elle assiste à son exécution. Cette rencontre la perturbe d’une part par ce qu’il lui dit et d’autre part car son père va lui, bientôt être libéré de prison pour le meurtre de sa mère après 25 ans derrière les barreaux. Il avait à l’époque été arrêté grâce à son témoignage et il continue pourtant depuis à la hanter. Surtout qu’il va tout faire pour la retrouver. Alors j’avoue, une fois la dernière page tournée, je n’ai pas été complètement emporté par ce roman. Il n’est en soit pas mauvais, s’avère sympathique à lire et plutôt prenant, bien porté par un rythme soutenu et une certaine tension qui s’en dégage, mais voilà sur plusieurs points il ne m’a pas paru complètement abouti. Ou tout du moins j’en attendais plus. Je ne sais pas si c’est dû au fait que l’auteur sort un roman par an, mais voilà je trouve que certains aspects ont eu du mal à se lier et certaines révélations manquaient clairement de force la faute à un récit qui cherche un peu trop à en faire tout en s’avérant plutôt court pour tout développer. Après cela n’enlève en rien les qualités du roman, proposant une intrigue intéressante, efficace et offrant quelques bonnes idées et quelques bonnes surprises.

Il faut déjà savoir que l’auteur construit son récit sur deux lignes d’intrigues distinctes, voir même trois, même si celle que je pense est finalement plus une sous-intrigue. On se retrouve ainsi à suivre différents personnages, que ce soit Hanah, son père Erwan, mais aussi Yvan Maurice le gendarme chargé d’enquêter sur de mystérieux meurtres à Saint-Malo. Si on prend chacune de ces lignes d’intrigue, elles n’ont franchement pas réussi à me marquer de la même façon. C’est dommage, j’ai ainsi eu l’impression qu’elles avaient parfois du mal à former un ensemble cohérent. Celle qui pour moi au final est la mieux maîtrisée c’est celle concernant Erwan Kardec, qui vient d’être libéré de prison et dont l’auteur construit un personnage sombre, oppressant, dérangeant, efficace, le tout dans un climax qui s’avère entraînant et qui monte lentement en tension au fil du récit. Il apporte ainsi une bonne dose d’angoisse et de violence à ce Thriller, tout en offrant un minimum de profondeur et de mystère à ce héros pour permettre à l’ensemble d’être cohérent et intéressant. Il se dégage une véritable noirceur de ce personnage qui au final colle parfaitement à l’histoire, même si c’est vrai c’est parfois traité de façon un peu facile.

On découvre aussi dans une seconde narration Hanah, profileuse connue et reconnue qui doit ici faire face à ses démons du passé tout en devant gérer une vie privée pas simple, ce qui va lui jouer des tours. J’avoue j’ai apprécié cette ligne d’intrigue, Hanah est une héroïne intéressante, bien construite, avec un minimum de densité et de complexité pour qu’on s’attache un minimum à elle. Sa quête de vérité tout en devant gérer son boulot et sa propre vie font qu’elle va devoir évoluer et faire des choix pas toujours simples. Mon principal regret vient d’une sous-intrigue qui tombe un peu comme un cheveu sur la soupe et m’a paru mal amené, alors qu’elle a d’une certaine façon son importance et apporter normalement une certaine tension. Mais bon rien de non plus trop bloquant. Enfin concernant la narration du gendarme Yvan Maurice c’est celle qui j’avoue m’a le moins accroché, car elle m’a paru avoir du mal à s’intégrer dans l’histoire. Elle donne en fait l’impression par moment que l’auteur à écrit deux histoires différentes. Pourtant, elle ne manque pas d’intérêt, cherchant à offrir une réflexion sur la société, l’homosexualité et le regard des autres, principalement dans le monde de la gendarmerie. Sauf que voilà cette réflexion m’a paru menée de façon un peu simpliste, de plus la sous-intrigue avec son père a eu du mal à m’accrocher, servant juste à la fin à raccorder un peu facilement différentes lignes du récit. Heureusement Yvan sort un peu du lot, construit efficacement, ce qui fait qu’on s’intéresse tout de même à minima à ce qui lui arrive. Concernant les personnages qui gravitent autour d’eux, dans l’ensemble ils sont efficaces, même si certains tombent quand même un peu dans la caricature, même si rien de très bloquant.

Je regretterai aussi certaines révélations trop facilement prévisibles, je pense principalement à la révélation finale que j’avais deviné dès la moitié du roman. Ensuite j’ai aussi trouvé que se dégageait une certaine candeur d’un ou deux chois effectués par les personnages qui ne paraissent être là que pour apporter des rebondissements. Enfin j’ai aussi l’impression que le côté un peu fantastique que cherche à faire entrer l’auteur, n’apporte pas obligatoirement grand chose au récit. Cela n’empêche pas pour autant ce roman de se révéler tout de même efficace par sa cadence et la tension qui s’en dégage, s’avérant finalement bien maîtrisé par l’auteur dans la gestion du rythme, offrant de nombreux rebondissements et de surprises qui font que je me suis quand même un minimum laissé porter, à la fois par l’enquête, mais aussi par l’évolution des principaux personnages. C’est vivant, c’est plutôt efficace ce qui fait que même si tout n’était pas parfait j’ai terminé ce roman tout de même très rapidement. La plume de l’auteur s’avère efficace, nerveuse et entraînante offrant ainsi une ambiance nerveuse à ce récit qui happe assez facilement le lecteur.

En Résumé : J’avoue je ne ressors pas complètement convaincu de la lecture de ce roman, même s’il est loin d’être mauvais, offrant un divertissement agréable, des points m’ont laissé perplexe. L’intrigue propose de suivre ainsi trois personnages Hannah l’héroïne profileuse, son père Erwan qui sort de prison après 25 ans de réclusion pour le meurtre de sa femme, et Yvan gendarme qui va enquêter sauf qu’elles n’ont pas réussi à m’accrocher de la même façon. J’ai été accroché par celle qui suit Erwan, personnage sombre, violent et plutôt bien construit, se révélant angoissant. J’ai été un peu moins captivé par celle de Hannah qui est intéressante à suivre, principalement par son héroïne, mais dont une sous-intrigue manque clairement de surprise et d’intérêt. J’ai eu du mal par contre avec la narration sur Yvan qui a du mal pour moi à se raccrocher au récit, certes elle soulève des problèmes de société, mais cela manque un peu de finesse et l’intrigue avec son père me parait manqué de complexité. Je regretterai aussi quelques facilités, une conclusion un peu prévisible ainsi qu’une légère candeur dans certaines actions des personnages. Après cela n’enlève en rien les qualités du récit, offrant une histoire efficace, plutôt percutante et bien mené sur un rythme qui monte en tension au fil des pages qui nous donne envie d’en apprendre plus. La plume de l’auteur s’avère simple, vivante et nerveuse collant parfaitement à ce thriller.

 

Ma Note : 6,5/10

 

Autres avis : Yvan, …

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *