Rempart Sud Tome 3, Acceptation – Jeff Vandermeer

Résumé : Tandis que la Zone X s’étend, l’agence chargée de l’enquête et de sa surveillance, le Rempart Sud, s’effondre. Une dernière équipe tente le tout pour le tout et traverse la frontière, déterminée à atteindre une île reculée qui pourrait apporter des réponses. Un échec mettrait le monde en péril. Acceptation creuse les circonstances entourant la création de la Zone X. Qui se trouve à l’origine de ce bouleversement ? Quelqu’un a-t-il déjà approché la vérité sur la Zone ? Ou été corrompu par elle ? Dans ce dernier livre crépusculaire et mélancolique de la trilogie du Rempart Sud, les mystères sont résolus mais la terreur monte.

Edition : Au Diable Vauvert

 

Mon Avis : Il y a un peu plus d’un an, je me suis lancé dans la lecture de ce cycle, convaincu par la communication menée autour du premier tome et par les retours que j’avais vu passer. Il proposait ainsi un récit à la fois étrange, déroutant, angoissant, mais aussi captivant à suivre dans ses mystères et ses questionnements. Les deux premiers tomes m’ont ainsi offerts de très bons moment de lecture (chronique du Tome 1, Tome 2) et, j’avoue que j’avais hâte de lire ce troisième et dernier tome pour savoir comment l’auteur allait s’en sortir et conclure son cycle. Il est à noter que Annihilation, le premier tome, a été adapté en film sur Netflix. Concernant la couverture, elle reste dans le même ton que les précédentes et colle plutôt bien au récit. Par contre, je ne sais pas si le fait que le film sortait et que l’éditeur a décidé d’accélérer la sortie de ce dernier tome, ou s’il y a d’autres explications, mais j’ai trouvé quelques coquilles assez flagrantes dans ce tome.

Ce roman nous plonge directement après la fin du second tome. On se retrouve ainsi à suivre différentes lignes de narrations avec celle tournant autour de Control et Oiseau Fantôme héros du second tome, celle de la Directrice et aussi psychologue de la douzième expédition que l’on a découvert dans le premier tome, mais aussi celle de Saul le gardien du phare personnage mystérieux depuis le début, mais aussi en ligne de fond la Biologiste héroïne du premier tome. Chacune de ses lignes de narration va ainsi nous permettre de nous rapprocher de la vérité sur la zone X. Alors, j’avoue, j’avais pas mal d’attentes pour ce troisième tome et je trouve, pour ma part, que l’auteur s’en sort franchement très bien proposant ainsi un dernier tome qui apporte énormément de réponse, tout en maintenant un peu cette dose de mystères qui, pour ma part, apporte un plus à l’ensemble. Surtout l’auteur n’apporte pas de révélations toutes prêtes, il nous offre ainsi que des indices, des morceaux d’explications et laisse au lecteur faire ses propres conclusion. Cela offre, je trouve, une immersion plus grande. On quitte aussi ici un peu le côté « weird » et barré des deux premiers tomes pour un récit peut-être un peu plus cohérent dans sa construction et ses révélations. Cela ne veut pas dire pour autant que ce troisième tome a perdu tout son aspect étrange, décalé, dérangeant, loin de là, mais les pièces commencent à s’assembler. On y retrouve ainsi toujours cet aspect que ce soit dans les différentes découvertes de la zone X, mais aussi dans la montée en tension des différentes intrigues, cette légère angoisse qui gagne au fil des pages pour atteindre son point d’orgue dans un final que j’ai trouvé marquant, déroutant et d’une certaine façon fascinant.

Les différents fils rouges qui se croisent ne manquent ainsi pas d’attraits et de révélations, et même si on perd un peu le côté découverte des premiers tomes, cela n’empêche pas pour autant ce livre de proposer un récit puissant et maîtrisé selon moi. Tout est ainsi construit de façon intelligente et soignée, pour que chaque partie se répondent, même si temporellement situées à des moments différents. Chacune va ainsi apporter sa pierre à l’édifice construit de la vérité et, comme le dit le titre, on n’est plus dans le combat ou les jeux de pouvoir, mais plus dans l’acceptation et la découverte. On suit ainsi chaque personnage se débattre avec ses questions, ses mystères, dans sa quête de révélations et de vérité. Alors, tout comme les deux premiers tomes, on est clairement dans un cycle où il faut se laisser aller et accepter les choses, chercher à vouloir comprendre ou rationaliser se révélerait, je pense, plutôt bloquant. C’est d’ailleurs là une des grandes forces du livre je trouve, offrir quelque-chose de tellement déconcertant et insolite, tout en arrivant à le rendre cohérent et logique dans le récit et aussi d’une certaine façon envoutant. Moi qui ai pourtant un esprit assez cartésien, je me suis ainsi laissé facilement porté tant Jeff Vandermeer arrive à offrir quelque-chose d’entraînant et dont les « bizarreries » paraissent naturelles.

Le point toujours aussi intéressant de ce troisième tome vient de l’univers que construit l’auteur. Que ce soit dans son étrangeté, dans son côté luxuriant, mais aussi dans sa richesse, ou encore dans son aspect angoissant, on sent que Jeff Vandermeer laisse aller son imagination que ce soit dans la flore, la faune et autres bizarreries que l’on croise. Surtout, ce qui m’a intéressé dans ce tome c’est comment il arrive à rendre le cycle complet, harmonieux, comment les questions et les mystères soulevés depuis le début viennent trouver une logique et une certaine homogénéité dans l’ensemble. L’ambiance est toujours aussi oppressante, dérangeante et colle parfaitement au récit, montant au fil des pages. Alors pour moi on n’est pas dans la notion ici d’horreur pure qui fait sursauter, mais plus dans cette perturbation qui vient déstabiliser le lecteur, le troubler petit à petit tout en y ajoutant aussi, ici, une petite notion de paranoïa et de complot. On en apprend aussi plus sur Central qui était un point central du second tome et sa relation avec justement la zone X. D’ailleurs en parlant de cette dernière, on apprend enfin la vérité sur cette zone étrange qui s’étend de plus en plus. J’avoue, j’ai bien accroché à l’idée développée par l’auteur, elle pourrait ne pas plaire à tout le monde (comme souvent quand on donne une explication a un phénomène inexpliqué), mais pour ma part elle offre ce qu’il faut de réponse tout en gardant des aspects mystérieux.

Les réflexions soulevées ne manquent pas non plus d’attraits avec, comme depuis le début, cette réflexion sur l’environnement, sur sa beauté, son étrangeté et la façon dont on le voit et le traite. Mais il y a aussi des réflexions plus humaines, que ce soit sur nos mécanismes de contrôles, nos routines qui nous font avancer, sur la notion d’acceptation, mais aussi sur notre position dans l’univers, ou bien encore sur la notion d’identité. L’ensemble est porté par des personnages qui sont toujours aussi intéressants à suivre, à voir évoluer, avancer, même si aux vues des nombreuses lignes de narrations ils paraissent un peu moins présents. Je pense par exemple à Control qui m’a légèrement paru en retrait par moment, même si rien de très bloquant tant ils s’avèrent tous captivants à suivre. L’auteur nous propose ainsi des héros complexes, humains, qui vont se retrouver à affronter leurs peurs, à faire des choix, à devoir avancer et change face à ce qui arrive et ce qui leurs arrive. L’apparition de Saul et de la directrice offre aussi de nouveaux points de vues intéressants que ce soit sur la zone X, mais aussi sur la vie avant cette « catastrophe ». Il y a très peu de personnages secondaires, mais cela ne les empêche pas de s’avérer solides et eux aussi attrayants à découvrir.

Alors après, c’est vrai, je trouve que ce troisième tome en fait tout de même parfois un peu trop, ce qui offre finalement un ou deux passages un peu longuet, qui se ressentent principalement dans le dernier tiers. Ce n’est pas trop dérangeant, mais quelques pages en moins aurait rendu cette montée en tension encore plus percutante, je pense. L’ensemble est toujours porté par une plume soignée dérangeante, envoutante qui captive rapidement et nous fais tourner les pages pour en apprendre plus. Au final je suis bien content de ma plongée dans cette trilogie efficace, légèrement oppressante, mais aussi envoutant et captivante. Je lirai sans soucis d’autres écrits de l’auteur.

En Résumé :  J’ai à nouveau passé un très bon moment de lecture avec le troisième et dernier tome de ce cycle qui offre une conclusion qui répond à la fois a de nombreuses questions, mais qui laisse ce qu’il faut d’ouvert pour se révéler, pour moi, terriblement efficace. Le récit propose de suivre plusieurs fils de narrations, qui von peu à peu permettre au lecteur de lever le voile sur cette Zone X, Central, mais aussi sur d’autres aspects. L’univers reste toujours aussi dérangé, étrange, luxuriant, envoutant, oppressant et est l’une des grandes forces, je trouve, de ce cycle. On sent que l’auteur se lâche complètement dans son imagination, mais tout en offrant un cadre cohérent et logique à son récit et en le faisant bien et de façon maitrisée. Le récit offre aussi quelques réflexions très intéressantes que ce soit sur l’environnement, a nature et la façon dont on la regarde et la traite, mais aussi sur nous-même. Le tout est porté par des personnages toujours aussi intéressants à suivre et à voir évoluer, avancer. Ils vont devoir faire face à la vérité, devoir faire des choix tout en tentant de survivre à ces changements. Alors après, c’est vrai, je regretterai une ou deux longueurs dans le récit, mais franchement pas de quoi se révéler bloquant. La plume est toujours aussi soignée, captivante et légèrement dérengeante, ce qui a fait que je me suis rapidement retrouvé happé. Je lirai sans soucis d’autres écrits de l’auteur.

 

Ma Note : 8/10

 

Autres avis : Nicolas Winter, …

Précédent

Jésus Vidéo – Andreas Eschbach

Suivant

L’Installation de la Peur – Rui Zink

  1. Je n’ai lu que le premier pour le moment mais j’avoue que je suis assez curieuse de continuer 🙂

    • La suite va être, je pense, à double tranchant. Tu accroches ou pas vu que le second tome est dans une construction quand même assez différente.
      Bonne lecture en tout cas ^^

  2. Ce n’est pas du tout le style littéraire que j’ai l’habitude de lire, mais pour le coup ça me donne envie ! 🙂

    • Je ne peux que te conseiller de tenter le premier tome pour voir ce que tu en penses et te faire une idée alors. En espérant que ça te plaise. Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :