Testament Tome 2, Alouettes – Jeanne-A Debats

alouettesRésumé : Je m’appelle Agnès, et je suis orpheline. Ah ! Et sorcière, aussi. Mon oncle m’a engagée dans son étude notariale. Ne croyez pas que le job soit ennuyeux, en fait, ce serait plutôt le contraire. En ce moment, tout l’AlterMonde est en émoi à cause d’une épidémie de Roméo et Juliette. Imaginez : des zombies tombant amoureux de licornes, des vampires roucoulant avec des kitsune, des sirènes jurant un amour éternel à des garous. Et tout ce beau monde défile dans notre étude pour se passer la bague au doigt. Mais la situation commence à sérieusement agacer les hautes autorités.
Et comme l’AlterMonde n’est pas Vérone, à nous de faire en sorte que cette fois l’histoire ne se termine pas dans un bain de sang…

Edition : Actu SF

 

Mon Avis : Fin 2014, l’auteur sortait le premier tome d’un cycle de Fantasy Urbaine dans le même univers que celui de Métaphysique du Vampire dont on en retrouvait le héros, Navarre, mais plus comme un personnage secondaire ; Agnès étant l’héroïne de cette trilogie. Ce premier tome m’avait ainsi offert un excellent moment de lecture, que ce soit dans son histoire entraînante, ses personnages efficaces et attachants ainsi que dans son ton et son humour plus que mordant. C’est donc sans surprise que je me suis rapidement laissé tenter par ce second tome avec l’envie d’en apprendre plus sur notre héroïne et concernant les questions qui sont restées ouvertes dans le tome précédent. À noter la couverture, illustrée par Damien Worm, que je trouve très sympathique. Il est possible, je pense, de lire ce second tome sans avoir lu le premier, mais ce serait dommage je trouve.

On plonge ainsi trois ans après la fin du premier tome, Agnès a clairement du mal à se remettre des terribles évènements qui l’ont marqué dans L’Héritière et  elle commence seulement peu à peu à reprendre pied. C’est là que le destin a décidé de jouer un vilain tour, en effet une vague de Roméo et Juliette se précipite dans l’étude notariale pour demander à se marier. Ajoutez à cela la recherche d’un objet antique disparu, mais des plus surprenants et notre héroïne va avoir des semaines bien chargées. Dès la première page je me suis ainsi retrouvé assez rapidement happé par ce récit qui ouvre avec un premier chapitre surprenant, mais qui nous ramène directement en terrain connu. On y retrouve ainsi avec plaisir le quotidien d’Agnès, un peu comme une vieille amie qu’on a un peu perdu de vue. L’intrigue pourrait paraître classique aux premiers abords, avec cette variation sur le thème de Roméo & Juliette, mais l’auteur arrive clairement à offrir quelque-chose de différent, principalement à travers un ton qui se veut toujours aussi décalé, percutant et plein d’humour. L’histoire alterne ainsi avec réussite entre scène d’action ou de tension, avec des scènes plus de développement. On y retrouve aussi au gré des pages de nombreuses références littéraires, ainsi que de nombreux clins d’oeil envers la littérature, qu’elle soit de l’imaginaire ou non, et pas que. La construction de l’intrigue se fait un peu de la même façon que le premier tome, avec un rythme qui monte lentement au fil des pages pour aboutir à une conclusion qu’on va dire explosive.

Mais là n’est pas l’intérêt principal du roman finalement, certes l’histoire se révèle entrainante et offre même quelques scènes épiques, mais c’est plus ici l’évolution de l’héroïne qui m’a franchement intéressé. Ce tome peut ainsi être considéré comme un tome de transition, pas dans le récit, mais pour Agnès. Elle n’est ainsi plus vraiment la jeune fille enfermée chez-elle qui a peur du monde, elle a découvert que le monde extérieur n’était pas que fantômes et souffrances pour elle, qu’il y a quelque chose de bénéfique à profiter de la vie même si elle offre des coups durs. Elle a commencé à s’ouvrir aux autres, à gagner en tempérament et s’affirme de plus en plus. Elle est devenue ainsi une autre femme et continue à évoluer, à « éclore » d’une certaine façon. Certes, les évènements du premier tome l’ont éprouvé, mais elle montre qu’elle est capable de se relever. C’est ce côté clairement humain, à fleur de peau, avec ses forces et ses faiblesses qui rendent l’héroïne intéressante à suivre et attachante. En effet malgré son pied dans un monde « fantastique » cela ne l’empêche pas d’avoir finalement une vie comme tout le monde, avec ses réflexions et ses tracas. Concernant les personnages qui gravitent autour d’elle, ils ne sont pas non plus en reste, que ce soit ceux du premier tome qui continuent à se densifier comme Géraud par petites révélations ou encore Navarre, mais aussi dans les nouveaux protagonistes qui viennent un peu dépoussiérer certains mythes tout en offrant des personnages secondaires qui ne sont pas toujours là que pour faire avancer l’intrigue tant certains nous donnent envie d’en apprendre plus sur eux. Entre les immortels toujours jeunes et les jeunes trop posés dans leurs têtes, le récit nous offre un large panel de personnages des plus coloré, ravageur et efficace.

Concernant l’univers qui est développé au fil du récit il se révèle toujours aussi accrocheur et captivant. La ville de Paris se révèle toujours aussi intéressante comme décor, mais cette fois elle devient plus sombre, dévoilant une histoire par toujours joyeuse. Surtout l’auteur fait résonner des évènements contemporains dans son univers futuriste de façon intéressante sans se révéler lourd ou ennuyeux. Autour de la ville elle continue aussi à travailler son AlterMonde que ce soit à travers les différents clans où on se retrouve à quitter le classique Loup-garou, vampire pour quelque-chose de beaucoup plus large avec Kitsune, Faune ou encore le Destin. Une vraie mythologie dense, complexe et qui pourtant ne manque pas de cohérence et d’attrait. Un univers plus que solide qui donne encore envie d’en découvrir plus et d’y plonger à nouveau. Là-dessus l’auteur n’oublie pas pour autant de chercher à nous faire réfléchir, offrant ainsi de nombreux sujets de réflexions que ce soit sur la position de la femme, notre société, la jeunesse ou bien encore la sexualité. Car oui le plaisir prend dans ce tome, on va dire, une grande importance, se retrouvant même d’une certaine façon au centre de l’intrigue, mais je vous laisse vous rendre compte pourquoi. Ne fuyez pas, certes il y a du sexe dans ce récit, mais il ne ne s’agit pas de sexe pour du sexe, outre que, comme je l’ai dit il sert l’intrigue, il permet aussi de faire avancer et réfléchir les personnages, car après tout, la vie sans amour dans tous les sens du terme serait ennuyeuse, non ?

Alors après, je regretterai peut-être juste une proportion un peu trop importante à mon goût de biologie dans les explications qui m’a paru parfois même légèrement répétitive ainsi qu’une conclusion un peu calqué sur la même résolution que celle du premier tome, mais franchement rien de franchement bloquant tant je me suis bien amusé avec ce second tome qui ne manque pas non plus d’action et de révélations. La plume de l’auteur se révèle efficace, soignée et joue beaucoup à la fluidité du roman arrivant à transformer des passages qui auraient pu m’ennuyer en quelque chose d’accrocheur à travers un ton décalé et percutant. Je lirai le troisième tome des aventures d’Agnès avec grand plaisir, surtout que certaines questions continuent à se développer en fond sur les origines de l’héroïne dont j’ai hâte de voir ce qui va être proposé.

En Résumé : J’ai de nouveau passé un très bon moment de lecture avec ce second tome qui offre de nouveau une intrigue, efficace, alternant de façon entraînante action et scènes de réflexions tout en revisitant le thème de Roméo & Juliette de façon percutante et avec humour. Mais voilà, malgré l’intrigue intéressante, le principal intérêt vient, selon moi, d’Agnès, de son évolution depuis le premier tome abandonnant de plus en plus l’héroïne cloitrée qui rejette le monde. Elle a gagné en tempérament. Un personnage vraiment humain et attachant qui, malgré son pied dans un monde fantastique, démontre qu’elle a une vie comme les autres avec ses tracas et ses bonheurs. Les personnages qui gravitent autour d’elle ne manquent pas non plus d’attrait, que ce soit ceux qu’on retrouve du premier tome comme les nouveaux. L’univers développé par l’auteur continue à se densifier au fil des pages avec en toile de fond la ville de Paris, se révélant d’ailleurs plus sombre et faisant aussi échos à des évènements actuels. Autre point intéressant les nombreuses réflexions que l’auteur soulève et qui ne laissent pas le lecteur indifférent. Après, je regretterai peut-être un aspect biologique trop détaillé et parfois légèrement répétitif, voir une fin qui reprend certains des mécanismes de résolution du premier tome, mais franchement rien de dérangeant tant finalement j’ai été happé par le récit. La plume de l’auteur s’avère captivante, fluide et vivante et je lirai avec plaisir le dernier tome des aventures d’Agnès, surtout que certaines questions ouvertes ont continué à se développer.

 

Ma Note : 8/10

 

Autres avis : Mariejuliet, Boudicca, joyeux-drille, …

Précédent

Dominion of the Fallen Book 1, The House of Shattered Wings – Aliette de Bodard

Suivant

Une Demi-Couronne – Jo Walton

  1. j’ai super hâte de le lire! je l’ai acheté samedi dernier et il ne va pas trainer dans ma PAL bien longtemps 🙂

  2. Merci pour cette jolie chronique.
    Un détail : (je comprends tout à fait qu’on aime pas, hein ?^^) la fin en rappel du tome précédent est en fait un cadre oulipien que je me suis imposé dans la structure des romans : un incipit, une scène d’ouverture »inattendue » (enfin, j’espère), une montée en puissance et… une fin… « attendue ».
    Je joue avec les codes, j’en ai rajouté un pneu.
    ça va changer quelque peu avec « Humain, trop humain », mais ce sera le dernier tome 🙂
    Jeanne

    • Après je ne dira pas que je n’ai pas aimé la fin, elle est efficace et remplit son rôle. Juste je l’ai trouvé un peu convenu, perdant un peu de ce côté surprenant qu’offrit la fin du premier. Maintenant au vu de l’explication, je comprends mieux le cadre.

  3. Dup

    J’ai aimé moi aussi constaté cette évolution d’Agnès, sa prise de confiance en elle. Je ne sais à quelle sauce elle va être mangée au troisième tome, mais j’attends ça avec impatience 🙂

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :