Waylander – David Gemmell

waylanderRésumé : Le Roi de Drenaï a été assassiné. Une armée d’envahisseurs déferle sur le pays, avec pour ordre de tuer hommes, femmes et enfants. Mais tout espoir n’est pas perdu. Il repose sur les épaules de celui que la nation surnomme Waylander. Seul, il va s’aventurer en territoire nadir pour retrouver la célèbre Armure de Bronze, symbole de liberté. Mais peut-on faire confiance à ce Waylander ? Après tout, c’est lui qui a assassiné le roi.

Edition : Bragelonne

Poche : Milady

 

Mon Avis : Après ma lecture de Legende, donc ma chronique se trouve ici, Je continue ma plongée dans l’oeuvre de David Gemmell avec Waylander. Je dois dire que j’apprécie l’offre de Bragelonne qui pour 10€ le livre m’a permis de me plonger dans l’univers de cet auteur. David Gemmell fait quand même parti des ces écrivains nous offrant une fantasy épique vraiment divertissante et haletante. La couverture, illustrée par Didier Graffet, est vraiment sympathique et met rapidement dans l’ambiance du livre.

Waylander est un de plus grands assassin de Drenaï et son dernier contrat fut pour lui d’assassiner le Roi. Le pays est aux abois, sans roi et face aux forces armées Vagrianne seul un miracle pourrait sauver le pays. Et si cet espoir était Waylander dont la rencontre avec un prêtre va tout changer. On ne peut pas dire que l’auteur face dans la nouveauté avec son intrigue, le pays est au bord du gouffre, un siège va définir l’avenir de Drenaï et il faut un héros charismatique pour retrouver une armure qui redonnera l’espoir au peuple. Mais voilà si la recette marche pourquoi la changer, car oui l’auteur la maîtrise à la perfection jouant avec le lecteur et nous offrant des combats épiques et haletants ainsi que des rebondissements surprenant et vraiment efficaces. Plus on va en profondeur dans le livre plus on se rend compte que l’auteur nous garde de sacré bonnes surprises. Finalement une histoire terriblement efficace dont on tourne les pages avec plaisir.

Waylander est un personnage torturé et passionnant, assassin en recherche de rédemption qui se bat pour une dette d’honneur, il est véritablement attachant. Il est a l’opposé de Druss qui était le héros charismatique et rempli de bonté par définition et c’est cette part d’ombre omniprésente qui fait que j’ai trouvé Waylander plus intéressant que Druss. Dardalion, lui,  est l’opposé de Waylander, il a passé sa vie a donné de l’amour aux gens comme sa religion le lui annonçait sans jamais user de violence. Les deux hommes vont changer radicalement au contact l’un de l’autres; ce sont des personnages denses, intéressants et véritablement attachants. Concernant les autres personnages je suis plutôt mitigé certains des personnages secondaires n’apportent rien tandis que d’autres sont vraiment intéressants comme par exemple Durmast, Danyal ou Karnak. Je ferai juste le reprocher à l’auteur de faire tomber amoureux ces personnages en deux regard à peine.

Concernant l’univers on retrouve avec plaisir le monde des Drenaï, l’histoire se déroulant avant Legende mais on y retrouve déjà les Nadirs et le peuple Drenaï. On en apprend un peu plus sur la passe de Delnoch. Mais voilà comme Legende l’auteur se sert de son univers comme d’un décor pour son histoire, il ne va pas trop en profondeur ne faisant que frôler la profondeur de l’univers ce qui est légèrement frustrant, car on sent que ce monde a du potentiel. Par contre on en apprend plus sur ce qui est la Source et aussi la formation des Trente ce qui est vraiment intéressant. J’aurai juste un petit reproche, l’auteur a le chic pour trouver une fin heureuse qui dénote toujours un peu avec le reste du livre, c’est un peu dommage.

Concernant la plume de l’auteur elle est vraiment simple mais terriblement efficace; nous offrant un livre bourré d’action trépidante sans aucun ralentissement ni aucun moment d’ennui. L’auteur arrive à rendre vivant les actions qu’il décrit, à défaut de les placer dans un univers plus fouillé et c’est terriblement efficace, on a, par moment, l’impression de vivre l’histoire. Finalement quand on lit un livre de David Gemmell on est sur de retrouver les mêmes forces et les mêmes faiblesses, du moins pour ceux que j’ai lu. Je reprocherai par contre aux éditions Bragelonne un livre rempli de petites erreurs, des fois des lettres disparaissent ou parfois des sigles incohérents apparaissent au milieu d’un texte.

En Résumé : Ce livre est loin d’être un chef d’œuvre mais pourtant il se lit avec grand plaisir. Une histoire épique bourré d’action et de rebondissements dont on tourne les pages avec envies des personnages principaux vraiment travaillés et attachants et une plume simple et efficace qui rendent ce livre trépidant. Après quelques reproches apparaissent, certains personnages secondaires sont inutiles, l’univers est un peu trop minimaliste et une fin un peu trop heureuse par certains aspects. Vous cherchez de l’action, des combats, de grandes batailles et de la souffrance et de l’amour, le tout porté par un héros sombre, charismatique et torturé vous devriez adorer Waylander, les autres pourront quand même passer un très agréable moment avec ce livre.

 

Ma Note : 7,5/10

Précédent

Le Déchronologue – Stéphane Beauverger

Suivant

Mes Achats du Mois d’Avril

  1. Moi j’adore tout simplement. Un de mes meilleurs souvenirs de lecture ! 😉

  2. Je ne dis pas qu’il n’a pas de défauts! Je dis juste que je suis fan! :))

  3. Je préfère Druss pour ma part et je n’ai pas accroché à Waylander mais tu as raison de souligner que ce livre reste plaisant à lire !

  4. Je l’ai lu avant Légende, c’est sans doute pourquoi je le préfère. De peu, mais je garde une petite préférence pour Waylander !
    Une histoire simple, mais très prenante, j’ai tout lu avec un très grand plaisir !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :