Livres de Sang, Intégrale Tome 2 – Clive Barker

livres de sang 2Résumé : « Nous sommes tous un livre de sang : peu importe l’endroit où l’on nous ouvre, c’est rouge. »
Elaine Rider est un peu trop curieuse. Quand elle pénètre dans une crypte scellée depuis des siècles, elle compte bien rapporter chez elle un petit souvenir. Mais elle ne s’attend pas à ramener la Mort elle-même. La Faucheuse, tapie dans les ténèbres et la poussière séculaire, attendait patiemment que se présente un nouveau vaisseau pour accomplir sa funeste tâche.
Les monstres de nos cauchemars prennent vie, et sont bien décidés à résister à l’aube. Clive Barker nous livre des récits atroces et terrifiants, des histoires visionnaires de perversion et d’horreur viscérale… des livres de sang.

Edition : Bragelonne

 

Mon Avis : Après une première intégrale qui m’a fait passer un bon moment, m’offrant des histoires pleines de frissons, glauques, sombres et sanglantes (chronique de l’Intégrale 1 ici), je me suis donc lancé directement dans cette seconde intégrale espérant retrouver cette ambiance et cet univers. La couverture, illustrée par Sarry Long, est dans le même style que la première intégrale et pourtant je la trouve légèrement moins jolie. Attention elle reste vraiment sympathique et colle parfaitement à l’univers attendu, mais elle me parait un peu moins intense. Cette intégrale regroupe environ 14 textes je vais donc tenter de faire une chronique globale.

Comme dans la première intégrale on rentre de nouveau assez facilement dans cette intégrale, retrouvant l’univers sombre, glauque et frémissant qui fait vraiment la force de l’auteur. De plus le premier texte démarre fort nous offrant une satyre vraiment intéressante sur la lutte de pouvoir avec comme modèle le corps humain. Un récit sombre et vraiment intéressant, mais par la suite, je trouve, l’auteur nous offres des textes assez inégaux oscillant entre le vraiment sombre, prenant et effrayant, les textes agréables à lire, les textes qui manquent parfois d’explications et paraissent un peu nébuleux et même un texte qui ne m’a pas paru avoir sa place dans ce recueil tant il ne rentrait pas dans le concept de livre effrayant. Je parle du texte Les Enfants de Babel qui est une nouvelle acide et cynique sur le pouvoir; certes le texte est plutôt  réussi et bien ficelé, mais ne cherche ni à faire peur ni à faire frissonner, un comble pour une nouvelle dans un livre qui s’appelle Livres de Sang.

Attention cette seconde intégrale n’est pas mauvaise pour autant, elle possède vraiment des textes qui arrivent vraiment à prendre le lecteur aux tripes par des histoires à l’ambiance soignées, noire, souvent travaillés, sanglants et parfois marquants comme peut l’être La Madonne, Le Siècle du Désir ou encore La Dernière Illusion. Mais voilà comme je l’ai dit, par une certaine inégalité de certains textes, cette seconde intégrale se révèle un cran en dessous de la première sans être non plus inintéressante à lire. Par contre, cette fois, j’ai trouvé que l’auteur arrivait enfin sur certains textes à vraiment pousser au paroxysme de l’horreur certains passages et certaines histoires, ce qu’il avait parfois du mal à faire dans l’intégrale précédente.

Concernant les univers mis en place par l’auteur, ils se révèlent toujours aussi intéressants à découvrir si on aime se plonger dans des univers vraiment sanglants, sombres et pleins de mystères et de surprises, où la logique se révèle parfois surprenante plongeant avec une grande facilitée le lecteur dans le mystère et l’horreur. L’auteur continue à travailler sur l’ambiance et ne cherche pas obligatoirement les scènes chocs, mais plus à faire grimper la tension, puis au moment opportun essayer de surprendre le lecteur, ce qui m’a vraiment plu, car finalement trop de scène sanglantes ne signifient pas toujours réussir à faire peur. Il continue aussi à jouer avec les genre mélangeant Horreur, Fantastique et parfois même Policier de façon cohérente et surprenante, mais surtout les textes sont parfois de plus en plus engagés, réfléchis dans cette intégrale sans non plus ennuyer le lecteur ou perdre de vue le côté horreur par la réflexion.

La plume de l’auteur continue à s’adapter au texte et à l’histoire ce qui permet ainsi une lecture vraiment fluide et sans à coups, se laissant plonger dans ces histoires qui ne devraient pas laisser indifférent les lecteurs. Elle permet de vraiment plonger dans l’histoire par un côté vraiment visuel, nous offrant des scènes chocs, vices qu’on visualise vraiment facilement. Au final je suis plutôt satisfait de ma lecture même si, comme je l’ai déjà dit cette intégrale se révèle peut être, pour moi, un ton en dessous de la précédente.

En Résumé : J’ai passé un assez bon moment avec cette intégrale nous faisant replonger avec plaisir dans des univers sombres, glauques et sanglants et tut en nous offrant des histoires efficaces et surtout intelligentes. L’auteur continue à énormément travailler sur l’ambiance pour emporter le lecteur, que de jouer sur le côté gore et boucherie, même s’il est quand même présent par moment, ce que je préfère. Par contre, j’ai trouvé que les textes se révélaient lus inégaux que l’intégrale précédente avec même un texte qui n’a, selon moi, pas sa place dans un livre d’horreur, le texte étant plus une critique sociale. Au final je ne suis quand même pas déçu de ma lecture de ces deux intégrales qui placent, pour moi, Clive Barker dans les grands auteurs de l’horreur.

 

Ma Note : 7/10

Précédent

Mes Achats du Mois d’Août

Suivant

Chronique du Tueur de Roi Deuxième Journée, La Peur du Sage Partie 1 – Patrick Rothfuss

  1. J’allais justement dire que je trouvais la couverture moins bien et dès les premières lignes, je vois que c’est aussi ton avis ! ^_^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :