Le Puits des Mémoires Tome 2, Le Fils de la Lune – Gabriel Katz

le puits des memoires 2 le fils de la luneRésumé : Fuyant le royaume d’Helion où leur tête est mise à prix, Nils, Karib et Olen s’embarquent pour Woltan, sur les traces de leur identité. Pourquoi ont-ils assassiné le plus puissant roi du monde ? Dans leur quête de la vérité, ils vont découvrir un royaume fascinant, colossal, aux frontières des terres barbares. Mais leurs poursuivants n’ont pas abandonné la traque…

Pour les fugitifs sans mémoire, c’est l’heure des révélations, et de la plongée dans le grand nord, où leur vie ne tient qu’à un fil.

Edition : Scrinéo

 

Mon Avis : Après un premier tome efficace, qui offrait une histoire solide, bien écrite et surtout captivante, qui mélangeait action, suspens et le tout porté par une plume percutante et pleine d’ironie (retrouvez ma chronique ici), je me suis donc rapidement lancé dans la lecture du second tome. J’avais hâte de voir ce que l’auteur allait pouvoir nous proposer dans cette suite, et surtout de tenter de découvrir la vérité et d’en apprendre plus sur nos trois héros amnésiques. La couverture, illustrée par Miguel Coimbra, est toujours assez joli avec son ton bleu glacé.

Finalement ce second tome va se révéler une bonne surprise, car après un début assez tranquille et peut-être un peu lent, resituant nos personnages à Woltan et leurs fuites, l’auteur va alors commencer au fil des pages à élever le rythme et à véritablement emporter le lecteur dans des aventures pleines de surprises et de rebondissements. On tourne les pages avec envie devant les révélations et les coups de théâtre que nous propose l’auteur, surtout qu’il garde toujours ce mordant et cette fraicheur dans sa façon de présenter l’histoire, qu’on retrouvait déjà dans le premier tome, reprenant une partie des codes de la fantasy pour mieux les détourner avec humour et cynisme. On aurait pu croire que cette histoire d’amnésie allait trainer en longueur, ennuyer le lecteur sur trois tomes, mais finalement l’auteur s’est révélé assez intelligent pour jouer avec la vérité, les rebondissements et les retournements de situations et ainsi vraiment pousser le lecteur à vouloir en savoir plus au fil de sa lecture et à toujours remettre en cause ce qu’il apprend.

Il faut bien l’avouer quelques points ont continués à me déranger, surtout les références à des jeux vidéos ou des jeux de rôles qui sont trop flagrantes et parfois un peu simplistes, du genre les parchemins de soins, dont il existe plusieurs niveaux, qui sont quand même un peu trop pratiques, ou encore quelques facilités. Mais au final rien de bien grave ni de gênant, car l’auteur arrive facilement à nous plonger dans ses révélations, qui vont venir happer le lecteur, surtout que l’auteur a clairement réussi à ne pas tomber, ni dans les révélations bateaux, ni dans le « trop de révélations tue la révélation ». Il a vraiment réussi à garder une harmonie, un rythme et une efficacité qui se révèle plaisante et captivante. Un second tome qui va aussi se révéler plus sombre, plus menaçant que ce soit vis-à-vis des nos héros et de leurs entourages, qui vont devoir braver des épreuves et des souffrances.

Concernant l’univers il se révèle toujours solide, un minimum efficace et travaillé, pour offrir un cadre un minimum intéressant à nos héros, mais voilà, j’avoue, pour moi, j’attendais peut être plus de cet univers. Il y avait vraiment de quoi créer quelque chose de plus dense, de plus complexe, alors que là, on a bien un univers un minimum agréable à découvrir, mais peu original et sans surprise au final. Concernant les personnages, par contre, c’est l’un des points forts du roman, l’auteur nous offrant vraiment des personnages soignés, sympathiques et attachants du début à la fin. Surtout que vu qu’ils entrent dans une quête identitaire, l’auteur évite les poncifs, se permettant ainsi de jouer efficacement entre ce qui parait être la découverte de leurs anciennes vies et ce qu’ils croyaient être. C’est une des grandes forces d’ailleurs de l’auteur, de ne pas offrir un retour instantané de la mémoire, d’éviter la facilité, ce qui lui permet ainsi de jouer sur ce décalage et ainsi offrir des passages parfois drôles, parfois émouvants, parfois angoissants. Concernant les personnages secondaires, ils se révèlent, eux aussi, intéressants, certains des méchants commencent d’ailleurs à se dévoiler et on aimerait en savoir plus. L’auteur continue toujours à nous offrir des personnages parfois aux antipodes de ce qu’on attend d’eux à travers leurs descriptions, ce qui se révèle vraiment original.

La plume de l’auteur se révèle toujours aussi efficace et captivante et nous plonge facilement dans cette histoire, certes au schéma peut être un peu simple, mais vraiment captivante où il s’amuse à jouer sur les rebondissements, les surprises et les retournements de situations de façon vraiment surprenantes. Arrive alors la conclusion, véritable cliffangher prenant, qui donne clairement envie de lire la suite rapidement. Suite qui d’ailleurs se situe déjà dans ma PAL et qui ne devrait pas trop y trainer tant j’ai envie de savoir ce qui va arriver à nos héros et qui ils sont vraiment. Dans tous les cas un second tome que j’ai trouvé un ton au-dessus du premier.

En Résumé : J’ai passé un bon moment de lecture avec ce second tome qui va se révéler un véritable tome de révélations, toutes plus surprenantes les unes que les autres. L’histoire prend peut-être un peu de temps à démarrer, mais une fois lancée on ne lâche plus ce livre essayant d’en savoir plus et ainsi espérer découvrir la vérité sur nos trois héros amnésiques. Un tome qui va se révéler aussi plus sombre, plus politique, qui, selon moi, est un cran au-dessus du premier tome tant l’auteur manie efficacement l’effet de surprise sans jamais perdre l’harmonie ni le rythme du récit. L’univers reste solide mais, je l’avoue, j’aurai espérer quelque chose de plus dense, de plus complexe, mais rien de bien gênant, car il colle parfaitement à l’histoire. Les personnages continuent à se révéler attachants et intéressants surtout que l’auteur se permet de jouer avec eux et leurs deux vies. La plume de l’auteur se révèle toujours aussi prenante et captivante et nous plonge facilement dans cette histoire, certes au schéma assez simple, mais vraiment efficace et à la conclusion qui donne clairement envie de lire la suite rapidement.

 

Ma Note : 8/10

Autres Avis : Ptitetrolle, Marmotte, Lanyla, Dup, Lelf, Mariejuliet, …

Précédent

L’Horloge du Temps Perdu – Anne Fakhouri

Suivant

Léviathan Tome 3, Le Pouvoir – Lionel Davoust

  1. Sia

    Des trois, c’est vraiment celui que j’ai trouvé le meilleur, à cause de ce jeu sur les révélations, et le suspens bien entretenu. Cette histoire de références aux jeux vidéos et JDR ne m’avait pas du tout marquée mais, maintenant que tu le dis, c’est vrai que les parchemins de soin se retrouvent pas mal dans les jeux ! Je te souhaite une bonne lecture du tome 3 !

    • BlackWolf

      Je vais voir avec le Tome 3 alors si le 2 reste mon préféré.
      En tout cas merci pour ton commentaire 🙂

  2. En fait je voulais dire exactement la même chose que SIA, alors pareil…. (le tome 2 reste mon préféré).

    • BlackWolf

      Si tout le monde le dit alors va falloir que je me rende compte par moi même.
      Merci pour ton petit mot 🙂

  3. Sia

    Voilà voilà, on va t’obliger à le lire illico presto ! Parce qu’en fait, nous aussi on veut savoir !

    • BlackWolf

      Je ne m’en fais pas trop, normalement je devrais lire le troisième tome avant la fin du mois 🙂

  4. Superbe avis! Bien synthétisé, tout est dit! J’ai eu un beau coup de coeur pour ce tome qui m’a vraiment transporté et comme toi, j’ai eu le rappel de certains MMORPG, dur de résister de ne pas allumer la console d’ailleurs ^^ Le tome 3 ne va pas rester longtemps dans ma PAL!

    • J’ai trouvé le tome 3 un peu en-dessous du 2 mais qui clôture tout de même parfaitement bien l’histoire. J’espère qu’il te plaira.

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :