Memoria – Laurent Genefort

memoriaRésumé : Il travaille pour le compte des multimondiales qui se partagent l’univers. Il erre de planète en planète au gré de ses contrats. Il est le tueur à gages le plus redouté des mondes humains. Le plus cher, aussi. Nul ne sait qui il est véritablement. Pas même lui. Tel est le prix de son immortalité, qu’il doit à un artefact extraterrestre unique et qui ne le quitte jamais. Tout comme les « crises de souvenirs » qui le terrassent de plus en plus souvent. Des souvenirs dont il ne sait même pas s’ils sont les siens. Des crises qui masquent une terreur secrète, tapie au fond de lui sous la forme d’un cauchemar qui, inexorablement, se rapproche et menace de l’engloutir. Le compte à rebours est engagé…

Edition : Le Bélial’

Poche : Folio SF

 

Mon Avis : Laurent Genefort fait partie des grands noms de la Science Fiction française, et plus principalement dans le genre des Space Opera. Alors quand j’ai vu que Livraddict proposait en partenariat un des dernier livre de l’auteur qui sort en poche j’ai décidé de tenter ma chance et j’ai été sélectionné. Je remercie donc les éditions Folio SF et Livraddict pour la découverte de ce livre.

On suit dans ce livre un assassin, un tueur à gage engagé par les compagnies pour régler leurs problèmes. Sa façon de tuer lui est propre car, grâce à une machine qu’il est le seul à posséder il peut investir n’importe quel corps. Il est donc d’une certaine façon immortel. Je dois dire que je suis sortir de ma lecture mitigé. Une fois rentré dans ce livre, ce qui marque le plus, je dois bien l’avouer, c’est l’univers mis en place par l’auteur. On sent que tout est construit de A à Z et sort directement de l’imagination de l’auteur lui même.

Sue ce soit la faune et la flore ou encore tout ce qui touche à la politique, à la religion ou encore à la culture est différent pour chaque pays visité et dont l’auteur à travaillé le plus profondément possible pour permettre au lecteur de s’immerger et de comprendre aux mieux chaque planète, chaque système et chaque façon de vivre. La preuve en est le Lexique de la Panstrcture qui est disponible à la fin du livre et qui permet d’approfondir encore plus d’explications sur la faune, la flore les planètes ou encore les religions aperçu dans ce livre.

Le personnage de l’assassin est vraiment intéressant, il diffère un peu des assassins habituels qu’on peut retrouver, il s’agit d’un personnage vraiment complexe et dense qui possède une certaine morale et ne cherche pas à tuer que pour l’argent. Plus on avance dans la lecture plus on découvre qui il est et ce qui le motive, ses aspirations et ses souffrance, ce qui le rend attachant. Ce qui est dommage c’est que les personnages secondaires, eus, manquent de densité et de finesse, ils donnent l’impression d’être là que pour permettre de faire avancer l’histoire et notre héros ce qui est un peu dommage.

Alors voilà on se retrouve dans un livre avec un univers des plus originaux et soignés, parfaitement décrit par l’auteur, on suit un personnage vraiment complexe et attachant mais j’ai trouvé que l’intrigue ne suivait pas. L’auteur à découpé son histoire en trois parties, la première posant le monde, les personnages et nous présentant son travail de tueur à gage, la seconde se focalisant sur le personnage principal, ses motivations et sa vie et la dernière une sorte de rédemption qui va nous dévoiler la première et véritable identité du héros.

Mais voilà sur les trois parties l’histoire manque grandement de piquants et de surprises. On a l’impression que tout est linéaire et que notre tueur à gages ne rencontre aucune véritable difficultés ni aucun contre temps dans ses impératifs, et quand enfin il y a un souci il préfère abandonner la mission. En effet dans la seconde partie le héros va se faire découvrir mais au lieu
de continuer sa mission en changeant de corps ou éliminant la menace il préfère fuir. J’ai eu du mal à y voir le tueur à gages le plus redouté de l’univers. En plus l’auteur par moment s’offre certaines facilités et certaines actions et réactions des personnages paraissent surprenantes. De plus, et c’est dommage, m’ais j’avais compris la véritable identité du héros dans le premier tiers du livre.

Alors attention tout n’est pas mauvais non plus dans ce livre car en plus des différents mondes et civilisation fidèlement décrites et travaillés et du personnage principal intéressant et attachant, la plume de l’auteur est vraiment vive, simple et prenante. Mais voilà je sors de ma lecture quand même légèrement déçu, je m’attendais à plus de rebondissements et de surprise. Par contre la nouvelle « La Nuit des Pétales » dans le même univers et le même personnage qui est ajouté à la fin du livre, est vraiment réussie, plus prenante, captivante et surtout avec son lot de surprises et de rebondissements.

En Résumé : Je ressors avec un légère pointe de déception de ce livre, j’ai trouvé que l’intrigue manquait de répondant et de mouvement, elle me paraissait linéaire et aussi certaines actions des personnages me paraissait plus que suspectes. Dommage car l’auteur avait mis en place un personnage vraiment complexe, énigmatique et attachant et surtout il avait réussi à poser un univers des plus original, dense et soigné jusqu’aux moindres détails. Au final une lecture plutôt moyenne.

 

Ma Note : 6/10

Précédent

1Q84 Livre2, Juillet-Septembre – Haruki Murakami

Suivant

Alter Ego, Fouad – Renders & Lapières & Reynès & Benéteau

  1. Merci de ton avis, je l’ai justement dans ma pile !

  2. Arf, il me tentait bien mais là ton avis m’a un peu refroidie.

  3. Je ne m’étais pas vraiment posé la question, mais honnêtement j’étais loin d’avoir deviné pour ma part. Chapeau !

  4. J’ai un autre roman de Genefort dans ma PAL, le premier tome de « Hordes ». Tu l’as peut être déjà lu ? Je commencerai déjà par là pour voir si l’auteur me plait. 😉

  5. niko

    Salut,

    En visite sur votre blog et etant passionné par le hockey sur glace j’aimerai vous proposer de découvrir et commenter cette création du joueur Jonathan Toews qui joue chez les Hawks de Chicago
    /

    http://www.nicolaslizier.com/article-creation-hockey-sur-glace-jonathan-toews-86043806.html

    Bonne continuation à vous

    Niko

  6. Un roman qui me tente bien malgré tout, je verrai si je peux l’emprunter !

  7. Je l’avais lu à l’époque et je me retrouve complètement dans ton avis (sauf sur l’attachement au héros) !

    • Il y avait quelque-chose dans le personnage de l’assassin qui m’a convaincu on va dire.

      Merci pour ton commentaire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :