Récits du Demi-Loup Tome 2, Les Terres de l’Est – Chloé Chevalier

recits du demi-loup 2 les terres de l'estRésumé : Deux ans ont passé.
La Preste Mort poursuit ses ravages et la scission entre les deux domaines du royaume, Véridienne et les Éponas, se creuse chaque jour davantage. Aux deux Suivantes, Lufthilde et Nersès, il revient d’œuvrer dans l’ombre de leurs reines pour éviter le pire. Ballottées entre la frivolité de Calvina, les lubies imprévisibles de Malvane et la colère grandissante des comtes et du peuple, l’une comme l’autre peinent à se montrer à la hauteur de la tâche.
Tandis que de vieilles querelles de jeunesse se muent peu à peu en dangereux jeux de pouvoir, à l’Est, l’Empereur tourne son regard et ses légions vers le Demi-Loup. Pour Cathelle et Aldemor, la Suivante et le prince renégats, l’heure approche de sortir de l’ombre et, enfin, de prendre leur revanche.

Edition : Les Moutons Électriques

 

Mon Avis : L’année dernière, pour la rentrée littéraire, Les Moutons Electriques nous proposait de découvrir une jeune auteure, Chloé Chevalier, pour le premier tome de son cycle, Véridienne. Ce roman m’avait ainsi offert un très bon moment de lecture que ce soit à travers des personnages intéressant, mais aussi une intrigue efficace et un univers attrayant (ma chronique ici). C’est donc sans surprise que je me suis rapidement lancé dans cette suite qui profite de la rentrée littéraire 2016 pour se dévoiler. A noter de nouveau une très belle couverture, illustrée par Melchior Ascharide.

On se retrouve ici deux après la rupture abrupte du premier tome qui avait vu le prince Aldemor et la suivante Cathelle banni de Véridienne. Calvina est partie reprendre son trône des Eponas tandis que Malvanne tentait de s’impliquer de plus en plus dans la politique de son pays. Sauf que la Peste Mort continue à toucher fortement, ce qui va amener de profondes dissensions, le Demi-Loup se retrouvant menacé autant en interne que par l’extérieur. Si je devais situer les deux premiers volumes de ce cycle, je dirais que le premier tome correspondait à celui de la jeunesse et de l’insouciance, le second, lui, plonge nos héros dans le monde adulte, se révélant plus mature, plus nuancé mais aussi, d’une certaine façon, plus dure. C’est, je trouve, une des grandes forces de ce récit, avoir réussi à faire évoluer son intrigue et ses personnages de façon vraiment convaincante tout en gardant cette touche « humaine » qui en faisait les qualités du premier tome. On replonge ainsi très facilement dans cette suite qui va alors nous offrir une histoire plus tendue, faite de trahisons, de mensonges et de jeux de pouvoirs qui vont déchirer les personnages mais aussi le pays. Un déchirement qui ne va au final laisser personne indemne où les liens vont exploser face aux différentes manipulations et différents mensonges. Le tout est toujours porté par un rythme posé, profond, mettant ainsi en place de façon efficace les différents éléments pour nous plonger facilement au fil des pages dans le récit.

Concernant l’univers, il est toujours aussi captivant à découvrir surtout que l’auteur, pour ce tome, décide de ne plus se consacrer qu’au Demi-loup. En effet ce second tome va nous dépayser, nous faire voyager à travers différents personnages ce qui permet ainsi de densifier encore un peu plus ce monde de façon intéressante et qui donne envie d’en apprendre plus. On y retrouve toujours cette ambiance un peu décadente concernant le Demi-Loup, pays qui manque de leader et commence à se déchirer, mais voilà le fait de découvrir plus en avant les terres de l’Est ou encore l’Empire apporte aussi d’autres visions différentes, une touche plus dépaysante qui est franchement bienvenue. Surtout que l’ensemble est toujours bien porté par des descriptions soignées qui font qu’on se retrouve assez facilement et rapidement transporté. La coutume des Suivantes continue à prendre de l’ampleur maintenant que les Princesses montent au pouvoir et même si elles ressemblent finalement à un « bras droit », j’apprécie la façon dont elles sont choisies et liées, ainsi que leurs évolutions et leurs influences dans ce second tome. L’aspect politique gagne aussi en intensité, chacun des personnages a commencé a devoir prendre son destin en main et donc par conséquent les responsabilités qui en incombent, sauf que cela ne se fait pas sans anicroches et risque de fortement modifier les liens du pays, parfois pour des raisons personnelles.

Concernant les personnages, ils restent pour moi le gros point fort du récit, tant l’auteur construit de héros denses, travaillés et surtout humaines. Elle alterne ainsi avec facilité, je trouve, entre l’influence de chacun dans l’aspect politique, tout en nous dévoilant des passages plus intimes, complexes, comme par exemple dans la quête de qui ils sont vraiment. Chacun des héros possède ainsi le besoin de se rassurer, de se découvrir pour pouvoir, sur ces bases, imposer leurs volontés et leurs envies. L’insouciance est ainsi terminée, il faut grandir. Les tensions commencent aussi à prendre de l’ampleur, que ce soit le couple Cathelle et Aldémor face à a « trahison » qu’ils ont vécus et aux mensonges qu’on leur a cachés. Mais aussi Malvanne et Calvina qui, déjà dans le premier tome, avait ce sentiment mêlé d’amour et de haine et qui continue à se ressentir avec de possibles graves conséquences dans les jeux qu’elles jouent. Seules Nersès et Lufthilde ont conservé le lien qui les liait, principalement dans leurs quêtes de leurs histoires, leurs passés. Là où parfois j’avais envie de les secouer dans le premier tome, ici chacun des protagonistes s’impose plus et, qu’on adhère ou non à leurs actes, on les comprend. Alors après on pourrait regretter que certains soient moins présents dans ce tome, mais je ne doute pas que ce soit pour mieux les remettre en avant par la suite. Les personnages secondaires restent toujours aussi intéressants à découvrir et l’auteur nous amène même de nouveaux personnages qui ne manquent pas d’attrait et devraient prendre de l’ampleur par la suite. Par contre, je regrette toujours un peu l’absence de variation dans l’écriture de chacun des héros, ce qui fait qu’il n’est pas toujours facile de les différencier sur leurs plumes, mais rien de bloquant non plus.

Je soulignerai au final juste deux points, le premier vient de la conclusion. Je ne remets nullement en cause son intérêt et ce qu’elle ouvre, mais, je ne sais pas trop, je l’ai trouvé trop abrupte comme si on avait coupé un tome en deux et que je venais de terminer la première partie. Ensuite, le second point vient d’une légère « facilité » qui parfois se dégage des quêtes de chacun. Je ne dis pas que les héros ne rencontrent aucune péripéties, ni ne vont connaitre de souffrances dans les voies qu’ils se sont tracés, loin de là tant certaines sont marquantes, mais certaines ellipses font que parfois cela se résout trop vite je trouve. Bon après rien de gênant tant ce second tome confirme tout le bien que je pensais de cette série, bien porté par une plume fluide, vivante, efficace et prenante. Je lirai sans soucis et avec grand plaisir le troisième tome de ce cycle.

En Résumé : J’ai de nouveau passé un très bon moment de lecture avec ce second tome du cycle du Demi-Loup. Après un premier tome efficace qui se voulait insouciant, celui-ci nous plonge dans une intrigue plus sombre, plus mature. Nos héros entrent dans l’âge adulte, les liens se tendent, les mensonges et les trahisons se font et se défont. Le tout est toujours amené à travers un rythme posé, permettant au récit de se mettre en place de façon soigné et réussi. L’univers continue à se développer et à se densifier au fil des pages, l’auteur nous permettant ainsi de visiter d’autres régions. Les personnages sont l’un des points forts du roman, se révélant toujours aussi denses, travaillés et humains. Ils grandissent et par la même occasion doivent évoluer dans un monde en plein bouleversement. Je regretterai juste une conclusion un peu trop abrupte, je trouve, comme si on avait coupé un tome en deux, une certaine simplicité qui se ressent dans certaines ellipses permettant de traiter rapidement un problème, ou bien encore une certaine difficulté à reconnaitre chaque personnage selon leur plume. Au final rien de non plus trop gênant tant j’ai été de nouveau emporté par ce second tome, bien porté par une plume fluide, entraînante et efficace. Je lirai avec grand plaisir le troisième tome quand il sortira.

 

Ma Note : 8/10

 

Autres avis : PtiteTrolle, Juste A Word, Ptitelfe, Ours inculte, Boudicca, Carolivre, Xapur, …

Précédent

Les Rhéteurs Tome 1, Anasterry – Isabelle Bauthian

Suivant

Yaak Valley, Montana – Smith Henderson

  1. J’ai dévoré les 2 tomes à la suite pour ma part et j’ai beaucoup aimé. J’attends avec impatience la suite !

  2. Dans ce deuxième tome, on part vraiment explorer le Demi-Loup. J’ai toujours apprécié la narration des Suivantes et le suivi de la vie de toutes. Je suis d’accord avec toi, a fortiori, c’est vrai qu’il y a une certaine facilité qui se dégage des objectifs de chacun.

    • Après ça n’empêche pas cette suite d’être à la hauteur et de me donner envie d’en apprendre plus en lisant la suite.

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :